Les Juifs propagent le cancer mais heureusement, la science islamique iranienne a trouvé une parade à cette horreur ! | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Les Juifs propagent le cancer mais heureusement, la science islamique iranienne a trouvé une parade à cette horreur !
©ATTA KENARE / AFP

Alerte ironie

Les Juifs propagent le cancer mais heureusement, la science islamique iranienne a trouvé une parade à cette horreur !

C'est de Téhéran donc que viennent la lumière et le salut. Avec l'aide – non négligeable – d'Allah.

Benoît Rayski

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio »

On sait qu’Israël possède une des meilleures armées du monde. Ses pilotes font merveille dans le ciel syrien et effectuent là-bas des raids en toute impunité. Sans parler de l'arme nucléaire dont Israël dispose mais sans vouloir l'avouer.

Ce qu'on sait moins, c'est que l’état hébreu, aidé par les Juifs du monde entier, a une arme secrète parfaitement terrifiante. Cette arme s'appelle le cancer. Les Juifs perfides essayaient de la cacher. Mais l'Iran a dévoilé la vérité.

Il y a, à Téhéran, un physicien nucléaire très compétent du nom de Hadi Issa Dalloul. Il s'est confié à la chaîne libanaise Mayadeen. Et il a révélé que son pays est en passe, grâce à ses progrès scientifiques et technologiques, de découvrir un bouclier à toute épreuve contre la maudite arme juive.

Voici les propos de Hadi Issa Dalloul. « Nous développons un système balistique performant qui empêchera les frappes de l'ennemi sioniste. Mais là n'est pas le plus important. L'université de Téhéran travaille à la mise au point d'un traitement alternatif contre le cancer. Ce traitement entraînera la faillite des entreprises juives qui investissent dans la chimiothérapie et propagent le cancer ». Et il a ajouté : « Si Allah veut, c'est pour bientôt ».

Bien sûr qu'Allah voudra. Car parmi tous les pays musulmans, celui qu’il chérit le plus c'est l'Iran. Revenons aux Juifs dont la perfidie est légendaire : Hadi Issa Dalloul en administre la preuve. Les Juifs inoculent le cancer (aux goys seulement) et ensuite ils se font de la thune en le soignant avec leur chimiothérapie... Le scientifique iranien, ce professeur maboul, est incontestablement sujet à des bouffées délirantes. Est-il bien raisonnable de laisser l'arme nucléaire entre les mains de ce déséquilibré et des mollahs tout aussi mabouls que lui ?

P.S. : De violentes manifestations contre le pouvoir chiite se déroulent en Iran. Elles sont sauvagement réprimées. À Nadjaf, la ville sainte chiite d'Irak, d'autres manifestants ont incendié le consulat iranien. Les mabouls de Téhéran ont du souci à se faire. Mais pour le moment, ils se préoccupent surtout du cancer inoculé par les Juifs.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !