Les impressionnantes images de la tempête de sable qui a frappé la Chine à 120km/h | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Le Désert du Taklamakan, jeudi.
Le Désert du Taklamakan, jeudi.
©NASA

Grande muraille de sable

Les impressionnantes images de la tempête de sable qui a frappé la Chine à 120km/h

Une violente tempête de sable a balayé mercredi la province du Gansu (nord-ouest de la Chine). En quelques minutes et en plein jour, les habitants ont été plongés dans le noir et la température ont chuté de 8 à 10 degrés Celsius.

Une forte tempête de sable a balayé la province du Gansu, dans le nord-ouest de la Chine mercredi. La visibilité a été réduite à moins de 20 mètres, selon le Centre météorologique du pays. C'est la plus forte tempête de sable enregistrée depuis 1996.

La tempête a causé le chaos, arrachant des lignes électriques, balayant les panneaux d'affichage et causant plus de 100 incendies. Les températures ont plongé de 8 à 10 degrés et les habitants de Dunhuang ont eu des problèmes de respiration, de vision et de douleurs nasales.

Des images satellites de la Nasa, prises respectivement à 12h25 et à 14h20 montrent la vitesse de progression de la tempête, qui s'est dirigée vers l'est du continent à une vitesse approchant 120 km/h.

Cette autre image satellite fournie par la Nasa montre la tempête progressant dans le Désert du Taklamakan, mercredi et jeudi. Ce désert, de 1000 kilomètres sur 500 kilomètres, portait alors bien son nom de "Mer de la Mort"...

Plusieurs vidéos montrent la tempête de l'intérieur. Heureusement, aucune victime n'est à déplorer.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !