Contre-attaque : les Arvernes se lancent pour être les Gracques de la droite | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Contre-attaque : les Arvernes
se lancent pour être les Gracques
de la droite
©

Confidentiel

Contre-attaque : les Arvernes se lancent pour être les Gracques de la droite

Ces "hauts fonctionnaires, professeurs, essayistes et entrepreneurs" entendent proposer une alternative de droite au groupe de réflexion lancé en 2007 pour rénover la gauche.

Pour lire la profession de foi des Arvernes : Nous accusons ! Comment peut-on laisser la France perdre sa vocation européenne ?

La tribune des Arvernes sur Le Monde : A la France de donner l'impulsion politique

L'Antiquité inspire décidément le débat public français. On connaissait les Gracques, ce groupe de réflexion composé notamment de hauts-fonctionnaires et qui avait surgi en 2007 dans l'objectif de moderniser la gauche française autour de valeurs d'inspiration à la fois sociales et libérales.

Moins romains mais plus gaulois, il y a désormais les Arvernes : c'est le nom que s'est choisi un groupe de "hauts fonctionnaires, de professeurs, d’essayistes et d’entrepreneurs" dont Le Monde devrait publier ce jeudi (dans son édition datée de vendredi) une première tribune sur les impasses de la stratégie Hollande sur l'Europe.

Composé de personnalités préférant rester anonymes, ce groupe se veut l'équivalent de droite aux Gracques qui s'étaient lancés lors de la campagne présidentielle de 2007 en signant un appel à une alliance PS-UDF. Les Arvernes, eux, souhaitent agir contre le déni de réalité dans lequel s'enferment trop souvent les élites françaises.

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !