Dernière saison pour Le Quatuor : un "Bouquet Final" étincelant | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
"Bouquet Final" se joue au théâtre des Bouffes Parisiens.
"Bouquet Final" se joue au théâtre des Bouffes Parisiens.
©Culture tops

Atlanti-culture

Dernière saison pour Le Quatuor : un "Bouquet Final" étincelant

Drôles et talentueux : si ces 4 musiciens voulaient se faire regretter, c'est vraiment réussi...

Nathalie Luquiens pour Culture-Tops

Nathalie Luquiens pour Culture-Tops

Nathalie Luquiens est chroniqueuse pour Culture-Tops.

Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).  Culture-Tops a été créé en novembre 2013 par Jacques Paugam , journaliste et écrivain, et son fils, Gabriel Lecarpentier-Paugam, 23 ans, en Master d'école de commerce, et grand amateur de One Man Shows.
Voir la bio »

Thème

4 musiciens chantent et jouent divinement bien pour nous faire rire.

C'est "Le Bouquet Final", la dernière saison du Quatuor.

Points forts

Attention, ils remettent ça...

Profitez-en, c'est leur meilleur spectacle : tout y est... encore plus drôle avec des sons, des chants parfaits et multiples.

Leurs talents de musiciens, de chanteurs, de comédiens nous invitent à les suivre dans des histoires rocambolesques.

C'est parti pour :

- Ecouter des leçons de musique délirantes.

- Apprécier les contorsions comiques de ces quatre musiciens autour d'une contrebasse, de laquelle "sort" une musicalité parfaite.

- Se recueillir avec les moines, rabins, imams qui entonnent de drôles de chants invocateurs et mystiques.

- Chanter avec toute la salle un karaoké, drôlissime, de chansons françaises ; Kusturika et la musique électronique font leur apparition...Très surprenant, car les musiciens ne sont pas jeunes jeunes...

- Regarder le pupitre prendre feu dans l'interprétation d'un "allegro con fuoco".

- Comprendre la musique contemporaine à partir de partitions froissées et déchirées...

- Mourir de rire à la vue d'un campement de cowboys et à l'écoute des chansons assorties. Le violoncelle tourne doucement à la broche, l'archet sert de cane à pêche, le foyer du feu est simplement représenté par les violons entrelacés...

Chacun propose aussi des pépites de bonheur et d'originalité : le très bon solo de contrebasse jazz est exceptionnel. Défilent ainsi avec une gaité infinie et des enchaînements adroits : "On the road again", "Back in USSR", "Roll Over Beethoven", "La reine de la nuit", "Le Boléro" de Ravel, "Baby Doll", Marylin, Nougaro, Dalida, Mickael Jackson . . .

Points faibles

Avec la meilleure mauvaise volonté du monde, je n'en verrais pas...

En deux mots...

Les instruments aussi sont en vedette. Bien éclairés, ils ont une âme. Ils deviennent même des personnages quand la maman violoncelle interdit à ses enfants violons de fréquenter un instrument à vent...

Ces musiciens et leur metteur en scène, Alain Sachs, ont un tel amour et un tel respect de la musique qu'ils arrivent à la faire virevolter divinement devant nous.

Recommandation

En prioritéEn priorité

Quel bon moment ! Merci !

Informations et réservation

Bouquet Final, Le Quatuor. Mise en scène : Alain Sachs. Avec Jean-Claude Camors, Laurent Vercambre, Pierre Ganem, Jean-Yves Lacombe.

Théâtre des Bouffes Parisiens, 4 Rue Monsigny, 75002. Paris? Tél. : 01 42 96 92 42 (http://www.bouffesparisiens.com/). Jusqu'au 10 janvier 2015

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !