Le désaccord gouvernemental sur les 35 heures n'en finit pas... et les 9 autres infos éco du jour | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Le désaccord gouvernemental sur les 35 heures n'en finit pas.
Le désaccord gouvernemental sur les 35 heures n'en finit pas.
©Reuters

Les 10 infos éco du jour

Le désaccord gouvernemental sur les 35 heures n'en finit pas... et les 9 autres infos éco du jour

1. Le désaccord gouvernemental sur les 35 heures n'en finit pas. Après les récentes allégations d’Emmanuel Macron sur l’assouplissement du temps de travail, François Rebsamen a tenté de clore le débat en indiquant qu’une telle chose était "impossible" à mettre en œuvre, au cours d’une audition par la commission d’enquête de l’Assemblée sur le temps de travail. "La remise en cause des 35 heures est un propos de tribune" a expliqué le ministre du Travail, ajoutant que "les 35 heures ont accompagné une amélioration de la compétitivité de nos entreprises" et que "les entreprises comme les salariés ont profité de la réduction du temps de travail", alors même que le ministre de l’Economie a laissé entendre le contraire.

[LES AUTRES ARTICLES DE VOTRE BRIEFING ATLANTICO BUSINESS]

2. Le plan de 315 milliards de Jean-Claude Juncker présenté ce mercredi. La Commission européenne présente aujourd’hui son plan d’investissement. Selon plusieurs sources de presse, une nouvelle structure devrait financer ce plan, le FEIS (Fonds européen pour les investissements stratégiques), disposant d’un capital de 21 milliards d’euros. Il fonctionnera comme une banque et, grâce à des effets de levier, devrait être capable de lever les 315 milliards attendus sur 3 ans.

3. CGT : Après l'appartement, c'est le bureau de Thierry Lepaon qui aurait été rénové pour 62.000 euros. Selon le Canard enchaîné à paraître aujourd’hui, la CGT aurait réalisé des travaux d’aménagement coûteux et fait part de l’extrait d’un devis d’un montant de 62.179,44 euros pour une surface dépassant les 50 mètres carrés. La CGT défend son secrétaire général dans un communiqué.

4. LVMH quitte le capital d’Hermès et empoche 3.4 milliards d’euros de plus-value. Le retrait du géant du luxe du capital d’Hermès a été entériné hier et fait suite à un accord trouvé entre les deux parties. En octobre 2010, LVMH avait révélé qu’il détenait 14.2% des parts de la société, puis 23%. L’Autorité des marchés financiers a sanctionné en juillet dernier le groupe dirigé par Bernard Arnault pour être entré masqué au capital d’une amende de 8 millions d’euros.

5. Un passe Navigo unique à 70 euros pourrait voir le jour. La Région et la chambre de commerce et d’industrie ont  trouvé un protocole d’accord concernant un abonnement aux transports en commun à tarif unique, selon l'AFP qui s'est procurée hier un courrier envoyé au Premier ministre lundi. Le coût du dézonage complet des transports franciliens est estimé entre 300 et 500 millions d’euros par an.

6. Paylib : le nouveau portefeuille électronique pour concurrencer PayPal. LCL et le Crédit agricole proposeront l’an prochain ce nouveau portefeuille à l’usage de 40 millions de clients. L’objectif, concurrencer PayPal, développé par BNP Paribas, Société Générale et La Banque postale.

7. Samsung met fin à sa collaboration avec Total et Thales. Le coréen a annoncé cette nuit qu’il se retirait de la co-entreprise fondée avec les deux sociétés françaises, étant lui-même en pleine restructuration.

8. Melijoe : le site de vente de luxe pour enfants lève 9 millions d’euros. L’opération a été menée par la société d’investissement européenne GIMV, associée à CM-CIC Capital Finance. "Nous sommes le seul site spécialisé en mode enfant en France et, en Europe, nous sommes leader de ce marché, où il y a peu d'acteurs spécialisés. Nous pouvons désormais le devenir dans le monde", explique Nathalie Christen-Genty, fondatrice de la société.

9. Les Français retournent dans les magasins pour faire leurs achats. C’est ce que révèle une étude du cabinet PwC, publiée hier. Les  shoppers en ligne reviennent de plus en plus en boutique. En 2013, 35% d’entre eux préféraient effectuer leurs achats en magasins et ils sont 43% cette année. 

10. Sony ne parrainera plus la Fifa. Selon plusieurs médias locaux, le géant japonais ne renouvèlera pas son contrat de parrainage à cause de sa situation financière difficile, mais également des soupçons de corruption qui pèsent sur les dirigeants du football mondial.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !