Trou d’air pour Laurent Wauquiez | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Nicolas Sarkozy n’a pas apprécié la manière dont s’est comporté son ministre de l’Enseignement supérieur lors du sauvetage de Lejaby.
Nicolas Sarkozy n’a pas apprécié la manière dont s’est comporté son ministre de l’Enseignement supérieur lors du sauvetage de Lejaby.
©

CONFIDENTIEL

Trou d’air pour Laurent Wauquiez

Si les ouvrières de Lejaby ont été sauvées, l'épisode ne se serait pas révélé très favorable pour le ministre de l'Enseignement supérieur.

A l’heure où ces lignes sont écrites, Nicolas Sarkozy et son premier cercle finalisent l’équipe de campagne du candidat UMP qui officialisera son entrée dans la compétition ce mercredi, au 20H de TF1.

Comme nous vous le disions il y a quelques semaines dans ces colonnes, c’est un technicien et pas un politique qui a été choisi pour devenir le directeur de campagne, son chef de cabinet Guillaume Lambert. Pour ce qui concerne le porte-parolat, Nathalie Kociusko-Morizet, ministre de l’Environnement, devrait être la seule généraliste, entourée de quelques porte-parole thématiques.

Il n’y aurait donc pas de binôme un gars/une fille, comme en 2007 avec le tandem Rachida Dati / Xavier Bertrand, notamment parce que le choix de Laurent Wauquiez proposé par plusieurs conseillers du chef de l’État, n’a pas été validé par ce dernier. De source élyséenne, Nicolas Sarkozy n’a pas apprécié la manière dont s’est comporté son ministre de l’Enseignement supérieur lors du sauvetage de Lejaby. « Il a trop tiré la couverture à lui »  estime un proche du dossier.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !