Jocelyn Olive – Burger King France : "C’est une grande marque américaine que l'on pourra franciser" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Jocelyn Olive – Burger King France : "C’est une grande marque américaine que l'on pourra franciser"
©BFM

Le Zap'Éco

Jocelyn Olive – Burger King France : "C’est une grande marque américaine que l'on pourra franciser"

Le replay du jour :

Jocelyn Olive était l’invité de BFM Business ce matin. Le directeur général de Burger King France était interrogé sur le succès que rencontre le restaurant de Paris Saint-Lazare et sur le plan de développement de l’enseigne qui souhaite reconquérir la France.  "Nous sommes surpris par l’ampleur et la longévité du phénomène, il n’y a plus 3 heures de queue comme au début mais au moins 30 à 45 minutes tous les jours" explique Jocelyn Olive. L’enseigne est gérée par le groupe Bertrand pour son développement en France. "Burger King était à la recherche d’un partenaire pour entrer sur le marché français. Il a choisi le groupe Bertrand parce que nous sommes un groupe de restauration indépendant, multi-segment". Cependant, le directeur général de l’enseigne reconnait le besoin de franciser l’enseigne : "C’est une grande marque américaine que l’on pourra franciser.  Mc Donald’s est un succès que l’on voudrait copier : Trouver, sans changer les standards et l’ADN, les ajustements qui feront que l’on pourra imposer la marque dans le temps" explique Jocelyn Olive.

[LES AUTRES ARTICLES DE VOTRE BRIEFING ATLANTICO BUSINESS]
   

 

Qui à dit ?

"Sur 10 titres de BD publiés, 2 sont des succès, 4 qui vivent leur vie et les autres sont morts nés"

Réponse : Jacques Glénat, président des Editions Glénat sur Radio Classique. "Les gens lisent encore beaucoup. 50% sont des lecteurs qui lisent pratiquement tous les jours. Sur ce marché, le secteur de la BD reste fort parce que c’est un réservoir d’imagination. Il y a énormément de générations qui continuent à lire de la BD, c’est un produit de longue conservation".

Le sujet vous intéresse ?

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !