Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Marine Le Pen ferait moins bien que François Hollande, selon un sondage récent.
©Reuters

Pudibond(e)s, s’abstenir…

In bed with Marine Le Pen ? Oui, mais pour quelques jours seulement

Merci de ne rien voir de scabreux dans ce titre. Atlantico ayant écrit "In bed with François Hollande", il est – égalité des sexes oblige – parfaitement légitime.

Benoît Rayski

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio »

Le Parisien vient de publier le sondage le plus intéressant de ces derniers temps. Les Français interrogés estiment que Juppé, Sarkozy ou Valls feraient mieux que François Hollande. Mais pas Marine Le Pen qui ferait moins bien… Faire moins bien que l’actuel chef de l’Etat (13% de satisfaits selon les dernières estimations), c’est une prouesse !

A priori, une tâche impossible. Mais la présidente du Front National y arrive. Ça donne à réfléchir. Car selon un sondage très personnel que j’ai mené, n’importe qui ferait mieux que François Hollande. Nabilla, dès qu’elle sera sortie de sa garde-à-vue… Nicolas Dupont-Aignan… Le chat de ma concierge… Le cousin de la fiancée de mon garagiste… Le chauffeur de François Fillon.

Plus sérieusement, Marine Le Pen est, bien sûr, très populaire. Et le Front National est le premier parti de France. De surcroît, la plupart des Français ne partage certainement pas les appréciations bien peu galantes que Nicolas Sarkozy, le goujat, a faites sur son physique. Ils sont en effet nombreux à la trouver aimable. Mais un peu moins nombreux à la trouver désirable (il s’agit là de son programme).

On sait que le cœur a ses raisons que la raison ignore. Or, dans le cas précis de Marine Le Pen, c’est la raison qui l’emporte. On veut bien faire un bout de chemin avec elle, mais juste un bout. La rencontrer, passer quelques jours ou plus avec elle. Mais pas question de mariage. Car les Français, certes amateurs de brèves rencontres, restent raisonnables. In bed with Marine Le Pen ? Oui, mais certainement pas l‘épouser.

Cette passion très prudente et très mesurée peut néanmoins trouver une issue sympathique. Elle figure dans le Petit Livre Vert de l’ayatollah Khomeiny. Ce grand théologien explique en effet que le Coran prévoit le "mariage temporaire" pour une heure, un jour, quelques jours… Hallelujah ! Tous musulmans, tous lepénistes !

>> Lire également : In bed with François Hollande, le mécanicien qui voulait qu'on l'aime

Et du même auteur : Le gauchisme, maladie sénile du communisme, Benoît Rayski, (Atlantico éditions), 2013. Vous pouvez acheter ce livre sur Atlantico Editions.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !