La Grèce dément avoir acheté des chars de l'armée américaine | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
La Grèce dément avoir acheté 
des chars de l'armée américaine
©

Polémique

La Grèce dément avoir acheté des chars de l'armée américaine

La presse européenne faisait état d'un possible achat de matériel militaire américain par Athènes pour un montant très élevé. Il n'en est rien.

La Grèce n'acquerra pas de matériel militaire américain. Face à la rumeur qui courait en Europe, Athènes a fait une mise au point. En réalité, les Etats-Unis ont proposé de donner à la Grèce du matériel militaire d'occasion, dont 400 chars M1A1 Abrams et 20 véhicules amphibiens. Les autorités grecques ont alors envoyé une commission "exploratoire" pour étudier l'offre. Mais le projet a finalement été abandonné.

La raison : des frais de transport et d'entretien trop élevés, explique un haut fonctionnaire grec. Selon d'autres sources, la Grèce aurait fait marche arrière sous la pression de l'Allemagne qui est un concurrent des États-Unis sur le marché des chars.

La rumeur a cependant circulé en Europe. Et elle a ému un eurodéputé autrichien ainsi que la presse de plusieurs pays, tel le journal espagnol La Razón. En pleine déroute financière, la nouvelle de l'acquisition par Athènes de matériel militaire d'une valeur de 1,28 milliard d'euros avait en effet de quoi surprendre.

Dans un article publié par Atlantico, Philippe David faisait également part de sa surprise quant à cette information.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !