Firefox 29 : le détail des fonctionnalités de la nouvelle version du navigateur de Mozilla | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
High-tech
Firefox 29 : le détail des fonctionnalités de la nouvelle version du navigateur de Mozilla
©DR

High-tech

Firefox 29 : le détail des fonctionnalités de la nouvelle version du navigateur de Mozilla

Nouvelle interface, menu allégé, vitesse amélioré, exploitation d'une toute nouvelle interface baptisée Australis… Depuis le lundi 28 avril, le nouveau Firefox est disponible au téléchargement. Ce qui a provoqué une petite polémique.

Le 3 avril dernier, la fondation Mozilla a fêté ses quinze années d'existence. Comme elle l'indique sur son site, elle a pour "mission est de promouvoir l’ouverture et l’innovation sur le Web, en offrant à nos utilisateurs des possibilités toujours plus nombreuses". C'est pourquoi, il y a près de dix ans maintenant, elle a lancé son propre navigateur : Firefox. Principal caractéristique de celui-ci, il est extrêmement personnalisable. En effet, plutôt que d’être fourni avec un nombre considérable d’options, Firefox permet facilement à chaque utilisateur de le modifier à son goût. De quoi rencontrer un succès immédiat.

Ainsi, ce logiciel a dépassé le milliard de téléchargements en janvier 2010 et selon une majorité des études réalisées en Europe et dans le monde, il se situe en seconde position derrière le navigateur Google Chrome. Mais si à l'origine, Firefox présentait quelques fonctionnalités par défaut (par exemple, un correcteur orthographique, un gestionnaire de téléchargements, un lecteur de PDF ou un mode de navigation privée) depuis il a bien évolué. Ainsi, depuis ce lundi, il a fait peau neuve avec le lancement de la version 29 du navigateur. Plus aérée, plus design, plus personnalisable, celle-ci a pour objectif de concurrencer encore plus Google Chrome. Cependant, selon certains observateurs, sa nouvelle interface baptisée Australis se rapproche un peu trop de son rival.

En effet, comme le note MetroNews, avec son "interface épurée, ses onglets arrondis, l'ensemble prend un sacré coup de jeune". De plus, "la gestion des favoris est simplifiée, et "l'étoile" qui sert à marquer un favori sort de la barre d'adresse pour se regrouper avec le gestionnaire de favoris dans la barre principale". Ce qui fait dire au quotidien : "on dirait Chrome". De son côté, Le Figaro indique que "la plupart des boutons ont été rangés dans un menu positionné à droite de la fenêtre; les onglets ont gagné en élégance et la gestion des favoris a été simplifiée". Dès lors, le journal estime que "l'interface apparaît plus dépouillée" mais que "cette évolution rapproche Firefox de Google Chrome, si bien qu'il n'est pas évident de discerner les deux navigateurs au premier coup d'œil".

Mais Firefox 29 n'est pas une pale copie de son concurrent et possède d'autres caractéristiques qui lui sont propres. "Avec le nouveau Firefox, nous voulons être dans l'air du temps, tout en faisant mieux que Chrome", certifie au Figaro Tristan Nitot, porte-parole français de Mozilla. Ainsi, dans le dossier de presse de présentation, la fondation Mozilla détaille toutes les nouveautés présentes dans la nouvelle version de son navigateur. Les voici :

  • Un nouveau design : une nouvelle forme d'onglet et une interface largement modernisée pour une navigation plus rapide
  • Le mode de personnalisation : avoir un navigateur sur mesure est désormais à la portée de tous. L’accès aux fonctionnalités que vous affectionnez et utilisez le plus souvent n’a jamais été aussi facile. Outils, icônes, extensions, tout est repositionnable d’un simple glisser-déposer.
  • Le menu Firefox : les commandes les plus utiles, les fonctionnalités et extensions les plus utilisées sont toutes accessibles en un clic dans un menu graphique convivial et entièrement personnalisable. Ajouter et modifier les fonctionnalités est désormais plus simple.

  • L’accès facile au gestionnaire de modules : le nouveau Firefox vous permet d’y accéder directement depuis le menu pour découvrir sans peine de nouveaux modules et les installer.
  • La synchronisation avancée grâce aux comptes Firefox : le nouveau service de synchronisation Firefox Sync permet d’emmener partout avec soi son Firefox, facilement et en toute sécurité. Firefox Sync donne accès à l’historique de navigation de la barre d’adresse, aux mots de passe enregistrés, aux marque-pages, aux onglets ouverts et au contenu des formulaires pour tous les ordinateurs et appareils sous Android. Ce service repose sur un compte Firefox et de ce fait simplifie le processus de mise en place et de synchronisation.
  • WebRTC : Firefox prend en charge le WebRTC, une technologie permettant les appels vidéo et le partage de fichiers entre navigateurs.
  • asm.js et Emscripten : asm.js est un sous-ensemble de JavaScript créé par Mozilla, permettant aux applications nécessitant de hautes performances, telles que les jeux, de s’exécuter à des vitesses proches de la vitesse native. De plus, des optimisations spécifiques à Firefox font que ce code s’exécute plus rapidement dans Firefox que dans aucun autre navigateur. C’est à l’aide d’asm.js et d’Emscripten que Mozilla a aidé Epic Games et Unity à faire tourner leurs très célèbres moteurs de jeu sur le Web sans avoir recours à des plugins.
  • Flexbox CSS : l’intégration du modèle de boîte Flexbox en CSS dans Firefox permet aux développeurs de construire plus facilement des interfaces utilisateur qui s’adaptent à la taille de la fenêtre du navigateur, ou de créer des mises en page élastiques qui s’adaptent à la taille de la police de caractères. C’est utile aux développeurs qui souhaitent créer une interface utilisateur cohérente entre un site web et une application web, utilisable aussi bien sur ordinateur que sur mobile.
  • Gestionnaire d’applications (App Manager) : celui-ci apporte les outils de développement web de Firefox aux créateurs d’applications mobiles. Leur travail est facilité grâce au prototypage et au débogage d’applications sur leurs téléphones Firefox OS depuis Firefox dans un environnement de bureau.


Enfin, le navigateur invite à rejoindre ceux qui "façonnent l'avenir du web" avec une vidéo qui met en avant le souhait principal des utilisateurs de Firefox : la protection de leur vie privée.


En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !