Et maintenant la charia partout ? C'est en Belgique et ça devrait (sans doute) venir chez nous… | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
Et maintenant la charia partout ? C'est en Belgique et ça devrait (sans doute) venir chez nous…
©Reuters

Un pays bientôt halal ?

Et maintenant la charia partout ? C'est en Belgique et ça devrait (sans doute) venir chez nous…

Les histoires belges tournent les Belges en ridicule. Les histoires belgo-musulmanes leur sont largement supérieures.

Benoît Rayski

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio »

Sur la Belgique, on accumule les clichés. Le Mannenken-Pis, les moules-frites, Molenbeek, Salah Abdeslam… C'est facile. Trop facile. Et tout à fait réducteur.

Car ce sympathique petit pays recèle des richesses qui vont au-delà de ces affligeantes banalités. Il  y a en effet en Belgique un parti du nom d'Islam. Il va présenter des candidats aux prochaines élections. À la tête de ce parti, Redouane Ahrouch. Nous aussi, nous avons notre Radouane : il s'est fait connaître à Trèbes ! Ce parti a évidemment un rapport étroit avec la religion du même nom.

Mais comme s'empresse de le préciser son chef, Islam est l'acronyme de intégrité, solidarité, liberté, authenticité, moralité. En français, donc. Car en flamand, ça ne colle pas. Un homme qui rend ainsi hommage à notre langue ne peut être entièrement mauvais. Nous nous en félicitons.

Le programme du très francophone Redouane Ahrouch est relativement simple et très prometteur. Il veut l'instauration en Belgique d'un État islamique. Avec la charia comme seule loi. Il préconise entre autres l'interdiction de l'euthanasie, de l'avortement et le rétablissement de la peine de mort. Sa charte électorale ne précise pas si l'application de cette dernière se fera au sabre…

Sur ce programme, le parti Islam a déjà fait élire deux conseillers municipaux. Gageons qu'il y en aura d'autres. Mais ne crions pas victoire à sa place trop tôt. Car le mouvement de Redouane Ahrouch est soumis à une forte concurrence. Ils sont nombreux à se disputer les suffrages de l'électorat musulman, très présent en Belgique. Le PJM (Parti Jeunes Musulmans), le MDP (Moslim Democratische Partij), implanté en pays flamand, le MPE (j'ai renoncé à savoir ce que ça voulait dire)…

N'ayant pas épluché leurs programmes, je ne sais pas lequel de ces mouvements prône une charia pure et authentique avec amputation des voleurs et lapidation des femmes adultères. Il est à craindre que certains d'entre eux soient des adeptes d'une charia soft, d'une charia molle susceptible de plaire aux mécréants. Belges, ne votez pas pour eux !

Baudelaire haïssait la Belgique. Il a écrit des lignes terribles sur ce pays. Mais il ne connaissait ni Molenbeek, ni Salah Abdeslam, ni Redouane Ahrouch. Pourtant, avec son intuition poétique, il avait pressenti que ce pays n'était pas halal.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !