Et la science éclaircit enfin le mystère de la bouilloire qui siffle | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
Le son qui s'échappe de la bouilloire est produit par de petits tourbillons.
Le son qui s'échappe de la bouilloire est produit par de petits tourbillons.
©

Mais qui sont ces serpents qui sifflent

Et la science éclaircit enfin le mystère de la bouilloire qui siffle

Les conclusions de deux chercheurs de l'Université de Cambridge pourraient également permettre de résoudre le problème du sifflement de la plomberie et des pots d'échappement.

Les possesseurs de bouilloire électrique - ainsi que ceux qui rêvent d'en posséder une - se posent tous la même question : d'où vient ce sifflement agaçant que l'on entend chaque fois que l'on se sert d'une bouilloire ? Un problème suffisamment important pour que deux chercheurs de l'université de Cambridge se penche sérieusement dessus. S'il est désormais connu que le bruit des bouilloires est provoqué par les vibrations dues à l'accumulation de vapeur qui tente de sortir, les scientifiques ont tenté de comprendre le processus qui amène au sifflement.

Pour ce faire, les deux scientifiques ont testé les sifflements des bouilloires dans une plateforme dans laquelle l'air était amené à s'échapper à différentes vitesses, afin d'enregistrer les sons ainsi produits. Ces enregistrements leur ont permis de déterminer la fréquence et l'amplitude du son, leur donnant une base pour identifier les tendances. Leurs résultats ont démontré que le son était produit par de petits tourbillons. En effet, lorsque la vapeur remonte vers le bec de la bouilloire, elle passe par un trou plus étroit qui contracte le débit et crée un jet de vapeur. Celui-ci va ensuite se briser en gouttelettes de telle manière qu'il finit par sortir du bec sous une forme qui n'est plus pure mais "légèrement perturbée". C'est cette impulsion qui va provoquer la formation des fameux tourbillons, qui vont eux-même donné naissance à des ondes sonores, créant ainsi le sifflement que vous entendez à chaque fois que vous souhaitez faire chauffer de l'eau.



Le schéma des résultats obtenus par les chercheurs.

Les conclusions de cette étude, qui peut être trouvée dans le numéro d'octobre de La Physique Des Fluides, n'ont pas seulement vocation à résoudre un mystère centenaire. Elles pourraient également permettre de régler le problème du sifflement de la plomberie ou des pots d'échappement des véhicules. "L'effet que nous avons identifié peut effectivement se produire dans toutes sortes de situations - là où la structure contenant un flux d'air est similaire à celle d'un bec de bouilloire".

Selon eux, "les tuyaux à l'intérieur d'un bâtiment sont un exemple classique et des effets similaires sont observés à l'intérieur des systèmes d'échappement des véhicules endommagés. Une fois que nous savons d'où vient le sifflement, et ce qui le provoque, nous pouvons potentiellement nous débarrasser de lui".

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !