"Dépensez moins et gagnez plus" ! | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Gabriel Attal a promis des jours heureux aux Français avec un slogan lumineux.
Gabriel Attal a promis des jours heureux aux Français avec un slogan lumineux.
©Ludovic MARIN / AFP

Un grand économiste vient de naître

"Dépensez moins et gagnez plus" !

C’est de Gabriel Attal.

Benoît Rayski

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio »

La planète compte de nombreux prix Nobel d’économie. Il y en a même des Français. Autant de théories économiques que d’économistes ! Certains croient en la main invisible du marché. D’autres sont anti-libéraux.

Mais aucun n’arrive à la cheville de Gabriel Attal récemment propulsé à un secrétariat d’Etat chargé d’économie. Il a promis des jours heureux aux Français avec un slogan lumineux : «  dépensez moins et gagnez plus » ! Pour une trouvaille, c’est une trouvaille...

Mais Gabriel Attal n’a pas dit comment il comptait s’y prendre. Il ne faut pas lui en vouloir : il vient à peine d’être nommé.

Dépensez moins, tout le monde est pour comme tout le monde préfère le soleil à la pluie. Cette année, l’inflation est montée à plus de 5% : elle est dévastatrice sur le pouvoir d’achat. Attal a-t-il une baguette magique pour la juguler ? Ou plus directement il interdira sans doute à l’INSEE de révéler les statistiques de l’inflation…

Pour gagner plus, c’est encore plus simple. Il lui suffira de convoquer les dirigeants du patronat et de leur dire : « augmentez les salaires sinon vous serez fusillés » ! Si les macronistes de tendance libérale rechignent devant cette mission de salut public, il sera fait appel aux pelotons d’exécution mélenchonistes. Notre jeune, brillant et nouvel économiste ferait bien de la fermer plutôt que de dire des conneries !

À Lire Aussi

Voteriez-vous la confiance à Elisabeth Borne ?

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !