Découverte de grandes traversées : bluffant de vérité | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Découverte de grandes traversées : bluffant de vérité
©Reuters

Atlanti-culture

Découverte de grandes traversées : bluffant de vérité

En cette période de Vendée Globe si vous voulez pénétrer dans l'univers d'un marin qui découvre le grand large, lisez "Entre deux rives". Vous serez "habité" par la haute mer pendant deux heures.

Jean-Noël Dibie pour Culture-Tops

Jean-Noël Dibie pour Culture-Tops

Docteur en droit, Jean-Noël Dibie a une très longue expérience de l'audiovisuel et des médias : directeur de la SFP (Société française de production), responsable des affaires européennes à France Télévision, conseiller du directeur général de l'UER (Union européenne de radio-télévision). 

Aujourd’hui consultant, il s’investit dans les activités de recherche, notamment au sein d’EUROVISIONI, et d’enseignement (président du conseil pédagogique de l’EICAR, l’Ecole des métiers du cinéma de l’audiovisuel et des nouveaux médias, et chargé de cours à l’EDHEC).

Jean-Noël Dibie est l'auteur d'un A-book en six parties paru en 2014 sur Atlantico éditions : Communication politique, le plus vieux métier du monde

 

Voir la bio »

Entre deux rives

de Flore Viénot

EDILIVRE- Aparis
www.edilivre.com 
50 pages

L'auteur

Avec ce carnet de bord, Flore Viénot, jeune journaliste reporter d’images (JRI) à  LaTelelibre.fr, web.tv lancée en janvier 2007, fait preuve d’un talent de plume à la hauteur de celui, qui lui est déjà reconnu, pour ses reportages vidéo.

Reporter citoyen, elle affirme dans son travail son refus de la fatalité de la génération sacrifiée et sa croyance en la possibilité de médias citoyens et populaires.

Jeune femme du Web., la JRI  a tout naturellement écrit pour sur ce média. Ce choix n’a en rien effacé son talent pour l’écriture et son sens poétique.

Thème

Flore et sa sœur, désireuses de se rendre en Amérique latine à moindre coûts, embarquent, par l’intermédiaire de « la bourse aux équipiers », sur Siloe Bone, catamaran de 13 mètres, pour traverser l’Atlantique.

Satisfaisant à un rêve de jeunesse, le skipper, Capt’ain Gilles», s’avère peu expérimenté. Navigatrice novice, Flore transcrit, dans un carnet de bord, son ressenti de l’apprentissage de la mer et de la voile dans l’immensité du grand large.

Rédigés au jour le jour durant cette traversée hors du temps, « dans la construction d’un présent à découvrir », ce carnet fait partager au lecteur bonheurs et angoisses de la découverte de la mer, monde en mouvement constant où alternent grand beau, coups de vent et calmes plats.

Points forts

- Un carnet de bord qui se lit comme une ode à la mer.

- Un ressenti de l’univers marin, confortant les hommes de mer dans leur passion et incitant les novices à en découvrir les richesses, au prix d’un voyage auquel ne peuvent survivre les égos abusifs.

 Points faibles

Je n’en ai trouvé qu’un, la brièveté. J’aurai volontiers navigué un peu plus longtemps avec Flore...

 En deux mots

Durant quelques deux heures, j’étais au large, heureux d’y être.

 Une phrase

(Page 22) « Une force insaisissable, vaporeuse presque, si fragile, si puissante. Stabilité éphémère et éternelle ; si éphémère et si stable… Une puissance qui puise sa force dans sa fragilité intrinsèque. »

 Recommandation:  EXCELLENT

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !