Coup de cœur de la semaine : "Pamela" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Coup de cœur de la semaine : "Pamela"
©

Atlanti-culture

Coup de cœur de la semaine : "Pamela"

Pamela Churchill, la belle-fille de Winston, était vraiment une femme hors-normes, et son beau-père tout sauf un homme coincé. La biographie de Pamela, écrite par Stéphanie des Horts, est un régal.

Anne-Marie Joire-Noulens pour Culture-Tops

Anne-Marie Joire-Noulens pour Culture-Tops

Anne-Marie Joire Noulens est chroniqueuse pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).  Culture-Tops a été créé en novembre 2013 par Jacques Paugam , journaliste et écrivain, et son fils, Gabriel Lecarpentier-Paugam.

Voir la bio »
LIVRE
"PAMELA" 
de Stéphanie des Horts
Editions Albin Michel
L'AUTEUR
Stéphanie des Horts a déjà joliment opéré dans la rubrique biographie avec "La Panthère" et "Le secret de Rita". Journaliste et critique littéraire, elle s'est fait connaître par des romans appréciés : "La splendeur des Charteris" et "Le Bal du siècle".
Pour cette dernière biographie, elle s'est formidablement documentée sur cette époque un peu folle. elle en retranscrit l'atmosphère avec vivacité et élégance.
Un journaliste de ses amis lui a conseillé d'écrire cette biographie sur Pamela en lui disant "Pamela, c'est toi". Si le fait est avéré, mes compliments, Madame, quelle santé !
THEME
C'est l'histoire d'une ravissante courtisane de la plus belle eau.
Très intelligente et fermement décidée à arriver, elle fuit une petite aristocratie anglaise grise et étriquée et surtout sans une thune,
pour se lancer dans le swinging London huppé et international où elle utilisera toutes les ficelles pour parvenir au pouvoir solidement argenté.
Son moyen le plus sûr est l'amour, domaine où elle excelle, toujours avec panache, et qui sera son moteur jusqu'à la fin. 
Elle se dépêche d'épouser, à 19 ans, le seul fils de Winston Churchill, dont elle se séparera rapidement mais dont elle gardera le nom pendant toute sa carrière et dont elle aura un fils prénommé Winston: la tradition est coriace.
Elle a tout de même pratiqué des amants de légende (Ali Khan, Agnelli, Harriman, Druon, Rothschild, Sinatra, Rubirosa..), excusez-moi du peu... Sa mort aura, elle aussi, du panache : la piscine du Ritz, où elle fera une hémorragie cérébrale. Le Ritz, enfin voyons !
Toute sa vie sera tendue vers la quête du pouvoir, de l'argent et, vers la fin, également de la respectabilité.
POINTS FORTS
- La ténacité de cette femme, terrifiée par le manque d'argent et la solitude. D'où sa traque permanente de portefeuille bien dodu avec la célébrité en bandoulière.
- Sa lucidité : elle connaît sa réputation de "putain", mais haut de gamme, tout de même. Ses "amis" le clament haut et fort. Elle l'accepte et n'a cure des médisances courant sur sa personne. 
- Sa fidélité : elle ne court jamais qu'un lièvre à la fois, qu'elle aime véritablement et envers qui elle se montre totalement fidèle, ce qui la laisse terrassée de chagrin à chaque fois qu'elle est quittée, c'est-à-dire, toutes les fois.
POINTS FAIBLES
Sa course à l'argent et ses soirées mondaines tournant autour de ce but, lassent un peu à la longue. On aimerait qu'elle tombe amoureuse longuement d'un sans-le-sou, juste une fois...
EN DEUX MOTS
Un ouvrage palpitant sur la vie d'une femme exceptionnelle, très attachante, et extrêmement douée politiquement. Il faut savoir que c'était Churchill père, le vieux lion, qui lui avait mis le pied à l'étrier dès son mariage avec son fils Randolph, à 19 ans.
Fait remarquable : la complicité qui unira Winston Churchill et Pamela, sa belle fille d'un instant. Cette complicité durera jusqu'au décès de cet homme qui appelait Pamela à 2 heures du matin parce qu'il voulait discuter avec elle; et, sous les yeux ébahis de l'amant du moment, Pamela se rhabillait pour aller refaire le monde avec son beau-père, qu'elle appelait "dear Papa".
UN EXTRAIT
page 192 : "Cet homme est beau comme Crésus". Ceci  résume la philosophie de la dame...
RECOMMANDATIO : EXCELLENT
L'AUTEUR
Stéphanie des Horts a déjà joliment opéré dans la rubrique biographie avec "La Panthère" et "Le secret de Rita". Journaliste et critique littéraire, elle s'est fait connaître par des romans appréciés : "La splendeur des Charteris" et "Le Bal du siècle".
Pour cette dernière biographie, elle s'est formidablement documentée sur cette époque un peu folle. elle en retranscrit l'atmosphère avec vivacité et élégance.
Un journaliste de ses amis lui a conseillé d'écrire cette biographie sur Pamela en lui disant "Pamela, c'est toi". Si le fait est avéré, mes compliments, Madame, quelle santé !

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !