Comment vraiment profiter de la nuit des étoiles | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Ce week-end, nous pourrons observer la plus grosse pluie d'étoiles filantes de l'année.
Ce week-end, nous pourrons observer la plus grosse pluie d'étoiles filantes de l'année.
©

La tête dans les étoiles

Comment vraiment profiter de la nuit des étoiles

Ce week-end, regardez le ciel : les 9, 10 et 11 août, la Terre traversera un nuage de grains d'une comète voisine, ce qui provoquera une pluie d'étoiles filantes. Quelques conseils pour profiter au maximum du spectacle.

François  Forget

François Forget

François Forget est directeur de recherche au CNRS, il travaille également à Institut Pierre Simon Laplace et au
Laboratoire de Météorologie Dynamique.

Voir la bio »

Atlantico : Ce week-end, nous pourrons observer la plus grosse pluie d’étoiles filantes de l’année. Quels sont les bons conseils pour profiter au mieux du spectacle ?

François Forget : Pour bien profiter du spectacle, il faut au maximum s’éloigner de toutes les sources lumineuses, même de celles qu’on n’imagine pas, car une fois que les yeux se sont adaptés à l’obscurité, le ciel est réellement parsemé d’étoiles.

Cependant, en ce moment il n’y a pas que les étoiles filantes à contempler. On peut également voir Saturne au crépuscule. A l’aide d’une petite lunette ou d'un petit télescope, on peut admirer ses anneaux dès la tombée de la nuit et ce jusqu’à minuit environ. Cela est possible car Saturne se trouve actuellement un peu sur le côté de la Terre.

Avec un petit équipement, les galaxies, les nébuleuses sont également visibles pendant l’été.

Il n’est pas nécessaire de se trouver dans un point haut pour observer le ciel à l’œil nu, le plus important c’est d’être dans le noir. Hormis si on veut réaliser de vraies observations scientifiques, dans les observatoires situés à plus de 3000 mètres.

Faut-il nécessairement être équipé pour bien observer ?

Pas besoin d’équipement pour profiter des nuits étoilées de ce week-end. Par contre, il ne faut pas hésiter à rejoindre les clubs d’amateurs ou les différentes animations prévues ce week-end. Les spécialistes érudits se feront un plaisir de vous apprendre l’histoire et la vie des étoiles, des galaxies et de la voie lactée. L’idéal c’est d’être guidé.

Comment expliquer ce phénomène de pluie d’étoiles filantes en quelques jours ?

Pendant cette période, la Terre traverse l’orbite d’une comète. Cet événement se produit tous les ans à cette période de l’année à peu près. Cette comète possède une orbite légèrement différente de la nôtre. La Terre va donc passer au travers d'un anneau de matière une sorte de nuage de grains, et ce sont ces grains qui vont entrer dans l’atmosphère et provoquer cette pluie d’étoiles filantes. Ce week-end est le plus chargé, mais il y d’autres moments pendant l’été : plut tôt en août par exemple. Mais pas d’inquiétude, il n’y a pas de cailloux qui puissent atterrir sur la Terre !

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !