Comment nager plus vite, le cycle menstruel pousse les femmes à la consommation, une grippe tueuse de phoques qui inquiète les hommes | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Comment nager plus vite, le cycle menstruel pousse les femmes à la consommation, une grippe tueuse de phoques qui inquiète les hommes
©

Futura santé

Comment nager plus vite, le cycle menstruel pousse les femmes à la consommation, une grippe tueuse de phoques qui inquiète les hommes

Autres sujets santé du moment : l'ironie sous IRM pour mieux comprendre l'esprit et la sédentarité hors de cause dans l'épidémie de l'obésité.

Futura Sciences

Futura Sciences

Magazine online de la découverte, de la science et de l’innovation, Futura-Sciences propose à ses lecteurs un contenu mis à jour en permanence et richement illustré.

Voir la bio »

Le cycle menstruel influe sur la consommation

On sait que le cycle menstruel influe sur certains comportements féminins. Mais jusque-là, on ignorait tout de son impact sur la consommation des femmes. En résumé : lorsqu’elles sont fertiles, elles dévalisent les boutiques de vêtements et de cosmétiques, quand elles ne le sont plus, elles se ruent sur la nourriture !

Elles nous rendent heureux, accro, violent, nerveux… Les hormones jouent un rôle important dans l’expression de nos comportements, à tel point que nous agissons parfois de manière curieuse sans même nous en rendre compte. Les femmes sont soumises à de plus grandes variations dans leurs taux d’hormones que les hommes, du fait de leur cycle menstruel.

Lire la suite sur Futura sciences

Obésité : la sédentarité mise hors de cause dans l’épidémie

Parmi les causes de l’épidémie d’obésité, on pointe souvent le manque d’activité physique, en plus d’une nourriture trop calorique. Une nouvelle étude menée auprès d’une tribu de chasseurs-cueilleurs en Tanzanie disculpe la sédentarité, les dépenses énergétiques quotidiennes de ces nomades étant les mêmes que celles des Occidentaux. Ne reste plus qu’un seul responsable possible…

Le calcul paraît simple. Pour se maintenir à son poids, il suffit d’équilibrer les entrées énergétiques et les dépenses. Or, depuis quelques décennies, le monde est confronté à une épidémie d'obésité. Certaines sources estiment qu’en 2015, une personne sur dix sera obèse et une personne sur trois sera en surpoids. Cela signifie donc que les apports alimentaires sont supérieurs aux dépenses physiques.

Lire la suite sur Futura sciences

JO 2012 : nager les doigts (de pieds) en éventail pour aller plus vite

Cela risque de déplaire aux maîtres nageurs. Pour nager plus vite, une étude vient de démontrer qu’il était plus productif d’ouvrir ses doigts dans l’eau plutôt que de les coller pour former une rame. Un concept contraire à la logique mais qui se démontre par la physique. Un conseil à donner aux nageurs de ces JO 2012 ?

À priori, la rame est plus pertinente que la fourche si l’on désire faire avancer son embarcation sur l’eau. Ce n’est pas Tony Estanguet et ses adversaires canoéistes qui diront le contraire. Pourtant, la natation pourrait bien échapper un peu à cette règle. N’en déplaise à tous les coachs circulant autour des piscines : pour nager plus vite, il ne faut pas serrer les doigts les uns contre les autres… mais bel et bien les entrouvrir.

Lire la suite sur Futura sciences

L’ironie sous IRM pour mieux comprendre la théorie de l’esprit

Pour mieux comprendre la théorie de l’esprit, c'est-à-dire l’interprétation des intentions d’autrui, quoi de mieux que l’ironie ? Des scientifiques ont placé des sujets sous IRM pour cerner les régions du cerveau qui s’activent dans ces situations. Ces travaux permettront de mieux saisir les mécanismes de la communication.

En sciences cognitives, la théorie de l'esprit est la capacité à interpréter les intentions d'autrui. Cette faculté participe à la compréhension du langage en permettant, notamment, de franchir le pas entre ce qu'un discours veut dire et le sens des mots qui le composent. Ces dernières années, des chercheurs ont identifié le réseau neuronal dédié à la théorie de l'esprit mais personne n'avait encore démontré que la compréhension d'un énoncé concernait spécifiquement cet ensemble de neurones.

Lire la suite sur Futura sciences

H3N8 : la grippe tueuse de phoques épargnera-t-elle les Hommes ?

Lors du dernier trimestre 2011, une inquiétante mortalité parmi les phoques préoccupait les scientifiques. Le coupable a été identifié : il s’agit d’un variant H3N8 de la grippe aviaire, inconnu jusque-là. Peut-il se transmettre à l’Homme ? Quel danger représente-t-il ? Des questions qui restent encore sans réponse…

Les animaux ne sont pas toujours nos amis. Avant d’émerger chez l’Homme, de nombreuses maladies dévoilent leurs dangers dans une ou plusieurs autres espèces. C’est par exemple le cas du Sida qui nous vient du singe, du Sras repéré chez la civette et, bien sûr, de la grippe qui provient desoiseaux et transite parfois chez une espèce de mammifère avant de nous atteindre.

Lire la suite sur Futura sciences

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !