Carlos Tavares : ex-numéro 2 de Renault, futur numéro 1 de PSA ...et les 9 autres infos éco du jour | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Carlos Tavares, futur président de PSA
Carlos Tavares, futur président de PSA
©Reuters

Les 10 infos éco du jour

Carlos Tavares : ex-numéro 2 de Renault, futur numéro 1 de PSA ...et les 9 autres infos éco du jour

1. Carlos Tavares : ex numéro 2 de Renault, futur numéro 1 de PSA. Carlos Tavares dirigera PSA Peugeot Citroën dès 2014. C’est ce qu’a annoncé l’entreprise lundi soir. L’ex-numéro 2 de Renault, débarqué cet été par Carlos Goshn, siégera au directoire à partir du 1er janvier afin "de prendre connaissance de l'entreprise". Il remplacera Philippe Varin dans le courant de l’année précise le communiqué.

[LES AUTRES ARTICLES DE VOTRE ÉDITION ATLANTICO BUSINESS]
 Suivre @atlanticobiz

2. Réforme fiscale : La Sécu en ligne de mire. A l’issue des premières concertations avec les partenaires sociaux dans le cadre de la réforme fiscale, c’est le financement de la Sécurité sociale qui s’est présenté comme l’une des pistes les plus consensuelles. Les syndicats de salariés ont, en revanche, rejeté l’idée d’un prélèvement de l’impôt à la source.

3. Un peu d’oxygène pour FagorBrandt. Selon le ministère du Redressement productif, Le groupe FagorBrandt en redressement judiciaire, va profiter d’un un prêt du Fonds pour le développement économique et social et d’un geste de ses banques, lui permettant de respirer le temps de retrouver un repreneur.

4. Taxation de l’épargne : PEL et PEA hors-jeu. Le PEL, le PEA et l'épargne salariale ne figureront pas la mesure d'alignement par le haut de la taxation de l'épargne. Les députés ont écarté cette option qui avait suscité une levée de bouclier, lors de l'examen en deuxième lecture du PLFSS (projet de loi de financement de la Sécurité sociale).

5. Réforme fiscale : Gattaz veut des résultats avant l’été. Interrogé par la presse à sa sortie de Matignon, Pierre Gattaz a indiqué que la "remise à plat" de la fiscalité donne des "résultats tangibles au plus tard cet été". Le président du Medef juge prioritaire cinq dossiers : "les dépenses publiques, la fiscalité des entreprises, le coût du travail, la simplification et les freins à l’emploi".

6. Total ne retournera pas tout de suite en Iran. Christophe de Margerie, le PDG de Total, a indiqué qu’il était "trop tôt" pour envisager un retour de l’entreprise pétrolière en Iran. En fin de semaine, un accord a été trouvé à Genève sur le nucléaire iranien, il conduira à la levée de certaines sanctions frappant Téhéran.

7. Au Portugal, la justice dit oui à la semaine de 40 heures. La Cour constitutionnelle portugaise a approuvé une mesure gouvernementale permettant de passer à 40 heures par semaine la durée légale du travail dans le secteur public.

8. Un Français sur cinq travaille à temps partiel. Un rapport du Conseil économique, social et environnemental indique que près d’un salarié français sur cinq travaille à temps partiel. Dans 80% des cas, ces emplois concernent des femmes.

9. 59% des internautes n’ont pas confiance dans les marques. Selon le baromètre Orange-Terrafemina diffusé mardi en exclusivité par l'AFP. 59% des internautes français ne font pas confiance aux marques pour les informer ou les conseiller sur internet. Les sondés disent attendre avant tout des réductions.

10. Les Marchés de Noël, un marché à 400 millions d’euros. Selon une étude du Centre for Retail Research, les Français dépenseront 400 millions d’euros sur les marchés de Noël cette année. Au total, ce sont 26,8 millions de visiteurs qui sont attendus.

Le sujet vous intéresse ?

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !