Canicule : comment se protéger de la chaleur, la schizophrénie visible dans les plis du cerveau, une nouvelle souche grippale découverte | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Les prochains jours s’annoncent particulièrement chauds en France.
Les prochains jours s’annoncent particulièrement chauds en France.
©Reuters

Futura santé

Canicule : comment se protéger de la chaleur, la schizophrénie visible dans les plis du cerveau, une nouvelle souche grippale découverte

Autres sujets santé du moment : le surpoids favoriserait les récidives de cancer et les premiers pas vers un vaccin contre les virus Nipah et Hendra.

Futura Sciences

Futura Sciences

Magazine online de la découverte, de la science et de l’innovation, Futura-Sciences propose à ses lecteurs un contenu mis à jour en permanence et richement illustré.

Voir la bio »

Fortes chaleurs : sachez vous protéger !

Des températures oscillant entre 35 et 37 °C dans certaines régions : les prochains jours s’annoncent particulièrement chauds en France. Personnes âgées, nourrissons, malades chroniques sont particulièrement menacés par ces températures élevées. Et le risque de coup de chaleur n'est pas à prendre à la légère.

Même si l'on ne parle pas de canicule, et que beaucoup ont eu froid en juillet, les températures en France seront élevées dans les prochains jours et mieux vaut prendre quelques précautions. L’exposition à de fortes chaleurs constitue en effet une agression pour notre organisme. Le coup de chaleur survient lorsqu'il ne parvient pas à se refroidir. La température corporelle peut alors augmenter rapidement, d’autant plus si la personne est vulnérable (nourrisson, personne âgée, malade chronique).

Lire la suite sur Futura sciences

Schizophrénie : les plis du cerveau pourraient-ils être des marqueurs ?

De nombreux facteurs sont en cause dans l'apparition de la schizophrénie. Des chercheurs français sont sur la piste d'un possible marqueur de cette maladie neurologique. En observant les plis du cortex (qui se forment à des étapes clés du développement cérébral), il serait possible de la détecter.

La forme du cerveau – et plus précisément celle de ses plis corticaux – constitue-t-elle un marqueur de schizophrénie ? C’est la question que posent des chercheurs français de l’Inserm. Ils révèlent en effet « un développement cérébral perturbé chez certains patients schizophrènes ».

Lire la suite sur Futura sciences

Virus Nipah et Hendra : les premiers pas vers un vaccin

Un vaccin efficace contre les virus Hendra et Nipah, chez le singe vert d’Afrique, est-il prêt à voir le jour ? L'espoir est permis d'éradiquer ces deux virus à la source de pathologies extrêmement graves pour lesquelles aucun traitement n’est encore disponible. Si les résultats s'avèrent concluants, les essais pourraient être transposés à l’Homme.

Katherine Bossart et ses collègues de la Boston University School of Medicine, se sont penchés sur le virus Hendra. Ils ont ainsi mis au point un vaccin dirigé contre la glycoprotéine G du virus. Administré au singe vert d’Afrique, le vaccin a entraîné la production de quantités élevées d’anticorpsneutralisant le virus Hendra. Au cours de leurs recherches, les scientifiques ont également eu la surprise de constater que la dose la plus faible utilisée dans leur travail, conférait une immunité contre le second virus, Nipah.

Lire la suite sur Futura sciences

A (H3N2v), une nouvelle souche grippale aux États-Unis

Aux États-Unis, une nouvelle souche grippale a fait son apparition : A (H3N2v), qui se transmet à l'Homme au contact de porcs malades. Que sait-on de plus sur ce virus ? Faut-il s'en inquiéter ?

Après la souche grippale H3N8 qui a tué récemment des dizaines de bébés phoques aux États-Unis, les CDC (Centers for disease control) d’Atlanta suivent de près la progression d’un autre – et nouveau – virus grippal : A (H3N2v). Il se transmet du porc à l’Homme et l’incidence augmente rapidement dans certains États, comme l’Indiana et l’Ohio. En une semaine, le nombre de cas a quintuplé, passant de 29 à 152 !

Lire la suite sur Futura sciences

Cancer : le surpoids favoriserait la récidive

Selon une étude pilotée par l’Inra, l’Inserm, la Cnam et l’université Paris 13 en France, la surcharge pondérale constituerait un facteur de risque de présenter un second cancer. Les chercheurs se sont notamment intéressés au cancer du sein.

Actuellement en France, 27 à 32 % des adultes sont en situation de surpoids, et 9 à 17 % sont atteints d’obésité. « La surcharge pondérale augmente le risque de plusieurs maladies : diabète, affections cardiovasculaires, maladies respiratoires, cancers, etc. », rappelle l’Institut national de recherche agronomique (Inra), membre du réseau Nacre(Réseau national alimentation cancer recherche).

Lire la suite sur Futura sciences

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !