Beau requiem pour une certaine façon de vivre | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Beau requiem pour une certaine façon de vivre
©

Atlanti-culture

Beau requiem pour une certaine façon de vivre

Marie De Benoist pour Culture Tops

Marie De Benoist est chroniqueuse pour Culture-Tops.

Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).

 

 

Voir la bio »

Livre

Livre pour adultes

de Benoist Duteurtre

Ed. Gallimard  

239 p.

L'auteur

Né en 1960, Benoît Duteurtre est romancier, essayiste et critique musical. Il produit et anime une émission hebdomadaire sur France Musique. Il vit entre Paris, les Vosges et la Normandie. Parmi ses nombreux ouvrages, on peut citer Voyage en France, prix Médicis 2001, Le Retour du Général (2010), L’Eté 76 (2011), A nous deux Paris (2012), L’ordinateur du paradis (2014).

Thème 

C’est la mort de sa mère qui a inspiré à Benoît Duteurtre ce livre très personnel, dont le thème principal est la fuite du temps. Le narrateur, en fait l’auteur lui-même, se penche sur son passé, qui lui semble, à son âge, plus important que l’avenir. 

Il emprunte différentes voies, l’autobiographie, les courts récits symboliques ou l’essai, pour évoquer aussi bien des centenaires énergiques, comme la femme de Darius Milhaud, que des fermières vaillantes des Vosges, ou les membres d’une drôle de tribu. 

A travers ces différents personnages, il rend hommage aux représentants ultimes de l’extinction d’un  monde. Ces survivants, qui se battent jusqu’à leur dernier souffle pour défendre leur mode de vie ancestral, provoquent en lui une double prise de conscience, celle de sa propre fin, en même temps que celle d’une époque condamnée à disparaître. 

Il mêle à ses souvenirs personnels les découvertes singulières d’une journaliste enjouée et curieuse.

Points forts 

• Le portrait de sa mère, personnage dominant dans ce livre, qui incarnait la joie de vivre sans se douter de sa fin atroce  et qui lui a transmis son goût du bonheur, touche le lecteur par sa sensibilité et sa tendresse.

• Benoît Duteurtre se dévoile davantage que dans ses livres précédents, mais toujours avec pudeur.

• On retrouve ses thèmes favoris : sa famille, la musique, les Vosges qu’il aime tant et bien sûr, la lecture et l’écriture …

• La critique de l’uniformisation de notre monde et de la disparition de notre culture nous vaut des pages excellentes, dans lesquelles il pointe avec humour les contraintes absurdes des normes d’hygiène et de rentabilité, qui tuent l’activité pastorale à l’ancienne, ou bien l’empire des marques qui défigure les centres des villes européennes, ou encore le règne de l’anglais, qui efface toute trace de francophilie dans les pays de l’Est.

• Le plus beau chapitre est consacré à son village vosgien, un paradis retrouvé, synonyme du bonheur d’écrire.

• Un style limpide et une langue harmonieuse : un livre très agréable à lire !

Points faibles 

Le lecteur peut être déconcerté par l’aspect disparate de cet ouvrage.

En deux mots 

Un  livre de la maturité, qui porte bien son titre. Benoît Duteurtre recherche avec nostalgie les traces de son enfance. Conscient du temps qui passe, il redonne vie à tout cet univers qu’il aimait tant. Il ne se remet pas de l’agonie lente et inexorable d’une certaine façon de vivre. Mais il évite l’écueil des regrets vains. Son tempérament heureux reprend le dessus. Au-delà de la légèreté apparente du ton, le regard ironique, qu’il porte sur notre époque jusqu’à condamner notre manie de la reproduction, nourrit  une réflexion sur la modernité : améliore-t-elle vraiment notre vie ?

Une phrase 

Qui seront deux:

- « La nostalgie est un fruit délicieux. » p. 163

- « A certaines époques plus encore qu’à d’autres, on dirait que s’exerce partout cette sombre pulsion qui rase tout ce qui existe pour aller de l’avant. » p.180

Recommandation 

ExcellentExcellent

POUR DECOUVRIR CULTURE-TOPS, CLIQUEZ ICI : des dizaines et des dizaines de critiques sur chaque secteur de l'actualité culturelle

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !