Avez-vous un raisonnement global ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Avez-vous un raisonnement global ?
©Flickr/IsaacMao

Bonnes feuilles

Avez-vous un raisonnement global ?

Quand vous vous regardez dans la glace, vous ne vous trouvez pas très doué. Et vous avez tort. Car, en réalité, vous êtes créatif, vous avez beaucoup d'intuition, vous êtes capable de faire plusieurs choses à la fois, vous raisonnez plus vite et souvent mieux que les autres, vous êtes efficace. Extrait de "Petit guide à l'usage des gens intelligents qui ne se trouvent pas très doués" de Béatrice Millêtre chez Payot. 2/2

Béatrice Millêtre

Béatrice Millêtre

Béatrice Millêtre, docteur en psychologie, spécialiste en sciences cognitives, est psychothérapeute. Elle est notamment l'auteure de "Reussir grâce à son intuition", du "Livre des bonnes questions à se poser pour avancer dans la vie",  de "Le burn-out des enfants" et plus récemment du "Livre des vrais surdoués", publié aux Éditions Payot. Elle vient également de publier chez Payot "Cahier de vacances pour enfants précoces".

 

 

Voir la bio »

Dans l’absolu, c’est-à-dire lorsque vous avez libéré votre personnalité, les plus marquantes de vos caractéristiques sont les suivantes :

➢ Votre raisonnement est global, intuitif, simultané: vous prenez en compte les éléments de manière globale et non pas de façon séquentielle. D’où un raisonnement particulier : il suffit de laisser « mûrir » un projet et la solution vient d’elle-même. « J’ai la solution sans pouvoir l’expliquer », « J’ai souvent, au final, raison, sans pouvoir justifier ».

➢ Vous avez une forte capacité de raisonnement et de résolution des problèmes, ainsi qu’une grande rapidité: vous comprenez vite et trouvez la solution sans avoir l’impression de réfléchir.

➢ Vous lisez régulièrement.

➢ Vous avez un vocabulaire étendu.

➢ Vous êtes hypersensible, voire susceptible, et très sensible au contexte émotionnel dégagé par vos interlocuteurs: tel professeur au lycée vous bloquait et vous étiez nul dans son cours, alors que tel autre vous dynamisait et vous n’aviez plus de problème.

➢ Vos cinq sens sont plus développés: vous êtes notamment plus sensible aux odeurs et aux sons. ➢ Vous avez une grande ouverture d’esprit, assortie d’une forte curiosité: vous vous intéressez à différents domaines, sans pour autant passer à la réalisation. Il peut ne s’agir que d’un intérêt « intellectuel ». Vous n’avez pas une seule passion, mais de nombreux centres d’intérêts. Vous pouvez passer pour touche-à-tout, alors que vous explorez sans cesse de nouvelles activités, sans que ce soit de l’instabilité.

➢ Vous avez besoin de mener de front plusieurs projets ou activités. C’est là que vous êtes le plus efficace, sinon vous vous étiolez.

➢ Vous pouvez mieux vous entendre avec des personnes plus âgées.

➢ Vous montrez une capacité d’attention, de travail et de persévérance importante lorsque le sujet vous intéresse ou vous motive. Sinon, vous ne faites pas ou repoussez.

➢ Vous avez un sens de l’humour particulier, parfois caustique, et souvent incompris. Vous ne saisissez pas les histoires où tout le monde rit et où « il n’y a rien à comprendre ».

➢ Vous avez souvent des idées que vous ne pouvez pas réaliser (vous êtes parfois en avance sur votre temps). Il en résulte de la frustration face à l’incompréhension des autres.

➢ Vous avez un grand sens moral: équité, justice, altruisme, générosité, compassion, idéalisme, et une intolérance à l’injustice, l’égoïsme, l’intéressement, avec peu de place pour un « milieu ».

➢ Vous avez tellement de projets que vous ne savez pas lesquels réaliser, alors vous pouvez vous sentir frustré de n’en mener aucun à terme.

➢ Vous montrez de l’incompréhension devant le fonctionnement des personnes dont vous vous sentez différent.

 © Editions Payot & Rivages, Paris, 2007, 2018.

Extrait de "Petit guide à l'usage des gens intelligents qui ne se trouvent pas très doués" de Béatrice Millêtre chez Payot

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !