Art abstrait : Sonia et Robert Delaunay, un couple inséparable | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Sonia et Robert Delaunay sont des pionniers de l'abstraction.
Sonia et Robert Delaunay sont des pionniers de l'abstraction.
©Reuters

Atlanti-culture

Art abstrait : Sonia et Robert Delaunay, un couple inséparable

Deux expositions simultanées montrent à quel point Sonia et Robert Delaunay ont su magistralement intégrer l'art abstrait dans tous les domaines de la vie moderne.

Thème

Sonia et Robert Delaunay, pionniers de l'abstraction, sont célébrés en même temps à Paris. Lui, au Centre Pompidou, elle, au Musée d'art moderne de la Ville de Paris. Alors que l'exposition sur Robert Delaunay (1885-1941) se déroule dans un espace restreint, celle de Sonia Delaunay (1885-1979), particulièrement complète, rassemble plus de 400 oeuvres. Ces deux expositions, l'une et l'autre chronologiques, évoquent les débuts de l'abstraction et son application à tous les secteurs de la vie courante : la danse, la mode, la musique, la science, la rue...

>>>>> A voir également  la vidéo :  "Rétrospective Sonia Delaunay" : la couleur avant tout

Un partenariat Exposaparis / Culture-Tops

Points forts

1. Les deux expositions commencent par la période cubiste des artistes. "La Ville de Paris" de Robert Delaunay, à l'échelle monumentale, est composée de modules qui laissent notamment apparaître la Tour Eiffel et les "Trois grâces" de Picasso. L'exposition de Sonia commence par des portraits stupéfiants de modernité. Née à Odessa, elle a découvert l'art chez son oncle maternel, Henri Terk, à Saint-Pétersbourg ; et c'est à Paris qu'elle découvre Gauguin et les Fauves, ainsi que la beauté des aplats aux tons purs et aux couleurs contrastées. Elle n'a que vingt ans.

2. Robert et Sonia se rencontrent à Paris en 1907; ils se marient trois ans plus tard, et s'orientent très vite vers une abstraction aux couleurs rythmiques et joyeuses. Fascinés par le pouvoir de la lumière naturelle et électrique, ils créent un nouvel art qui se repose sur le pouvoir constructif et dynamique de la couleur: le simultanisme. Il est alors difficile de distinguer une toile de Sonia de celles de Robert, dans les années 1915. Les couleurs primaires ou complémentaires sont posées soit en cercles ou courbes concentriques, soit en triangles et rectangles avec la volonté de sortir du cadre. Elles doivent agir ensemble, par harmonies et dissonnances, selon le principe du "contraste simultané".

3. Puisque leur conception abstraite de l'art est moderne au plus haut point, les deux artistes veulent la généraliser à tous les éléments de la vie : la mode, le théâtre, l'architecture intérieure, la publicité, la rue... L'exposition de Sonia montre l'originalité et la liberté de cette artiste foisonnante qui transforme son appartement en espace d'exposition et qui crée sa marque de vêtements. L'exposition de Robert, quant à elle, se concentre sur ses monumentales participations à l'Exposition universelle de 1937: c'est la ville entière qui se pare de couleurs rythmiques et radieuses.

4. Après la mort prématurée de Robert, en 1941, Sonia exécute des oeuvres de plus en plus grandes, aux couleurs vives, fortement contrastées, souvent cernées de noir. Sa peinture connaît un profond renouvellement. L'exposition se termine en apothéose par ses grandes gouaches aux formes géométriques impressionnantes.

Points faibles

Le point faible ne porte pas sur l'exposition de Sonia, particulièrement riche, mais sur celle de Robert qui laisse le visiteur sur sa faim, en raison d'un espace trop réduit.

En deux mots...

Honneur aux femmes, cet automne. Après l'exposition sur Niki de Saint-Phalle, affirmant le pouvoir créatif des femmes, l'exposition passionnante consacrée à Sonia Delaunay met pour la première fois à l'honneur Madame Delaunay, avant Delaunay.

Recommandation

Retrospective Sonia Delauna : en priorité. En priorité

Exposition Robert Delaunay : bon. Bon

Informations

Retrospective Sonia Delaunay : Musée d'art moderne de la Ville de Paris 11, avenue du Président Wilson,16è du mardi au dimanche de 10h à 18h, le jeudi jqu'à 22h (www.mam.paris-fr). Jusqu'au 12 janvier.

Exposition Robert Delaunay : Centre Pompidou, du mercredi au lundi de 11h à 21h (www.centrepompidou.fr). Jusqu'au 22 février.

Exposition Robert Delaunay. Musée d'art moderne de la Ville de Paris & Centre Pompidou.

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !