Après la légalisation, le prix du cannabis aux États-Unis s'effondre… | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Consommation
Après la légalisation, le prix du cannabis aux États-Unis s'effondre…
©

Ca sent mauvais

Après la légalisation, le prix du cannabis aux États-Unis s'effondre…

Une aubaine pour les consommateurs, mais qui pourrait favoriser l'addiction.

Aux Etats-Unis, l'état de Washington a lancé un projet autorisant la production à grande échelle de marijuana et sa vente au public. Si de nombreux aspects de cette expérience restent à montrer, un fait est clair : le prix du cannabis légal s'effondre.

Selon une étude de Steve Davenport de la Pardee RAND Graduate School et de Jonathan Caulkins, de Carnegie Mellon University, les prix de gros et de détail sont en chute libre. Ils baissent "d'environ 2% par mois. Si cette tendance continue, ils baisseront de 25% par an."

De juillet 2014 à mars 2016, le prix de gros est passé d'un peu moins de 10 dollars le gramme à 2,99, et le prix au détail d'un peu plus de 20 dollars à 9,32 dollars, rapporte le Washington Post.

Ce phénomène était prévisible, dans la mesure où le prix élevé du cannabis est lié à l'illégalité. C'est un problème, et, ce, à de nombreux égards. D'abord pour les investisseurs dans l'industrie du cannabis légal qui commence à émerger aux Etats-Unis, et qui parient sur des prix (et donc des marges) élevés. Ensuite pour le Trésor public, qui compte sur l'imposition de ce produit cher pour renflouer les caisses. Mais surtout pour les consommateurs. Si c'est une aubaine pour les consommateurs occasionnels, de nombreux experts craignent que l'effet d'une telle baisse de prix encourage l'addiction, notamment chez les adolescents qui ont un budget réduit et sont donc sensibles aux baisses de prix. Si les consommateurs occasionnels de cannabis ne subissent pas de problèmes graves, il en est tout autrement pour les utilisateurs récurrents.

Pour Caulkins, auteur de l'étude, le prix du cannabis pourrait tomber très, très bas. "C'est juste une plante. Il y aura toujours l'équivalent des plantes premium bio vendues cher aux yuppies, mais en même temps, on peut imaginer des formes basiques qui pourraient avoir des coûts assez bas pour que les commerçants les donnent gratuitement pour appâter le chaland, comme les bars qui offrent des cacahuètes gratuites."

A LIRE AUSSI : Cannabis, l’étude choc : la déplaisante vérité sur les effets de la consommation récurrente de pétards

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !