51% des Français ont trouvé que le programme présenté par Hollande sur France 2 "n'était pas à la hauteur des enjeux soulevés par la crise" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
51% des Français ont trouvé que le programme présenté par Hollande sur France 2 "n'était pas à la hauteur des enjeux soulevés par la crise"
©

Happy Hour Atlantico

51% des Français ont trouvé que le programme présenté par Hollande sur France 2 "n'était pas à la hauteur des enjeux soulevés par la crise"

Chaque soir de la semaine avant de quitter le bureau, les 3 chiffres du jour pour briller en société... ou à la machine à café.

 Timetosignoff.fr

Timetosignoff.fr

Timetosignoff.fr, c'est l'email qui tous les soirs résume l'actualité du jour et en deux minutes fait de vous la personne la mieux informée de votre entourage.

Voir la bio »

A propos du débat de la prestation de François Hollande jeudi sur France 2, selon un sondage TNS Sofres / Mediaprism pour i-Télé, 53% des Français ont jugé que le candidat du PS avait été convaincant, mais 51% d’entre eux ont trouvé que son programme "n'était pas à la hauteur des enjeux soulevés par la crise"

A propos d’Alain Juppé dont la dernière réflexion lors du débat qui l'opposait à Hollande jeudi a été, "Le favori de janvier n'est jamais élu en mai", le magazine Les Inrockuptibles a vérifié et, en remontant à 1981, a constaté que le ministre des Affaires Étrangères a eu tort (ce qui n’est pas son habitude). 4 cas sur 5 étaient en tête : en janvier 2007: Sarkozy, 2002 : Chirac, 1995 : Balladur (le seul à ne pas être élu en mai), 1988 : Mitterrand, 1981: Mitterrand

A propos de l’Espagne qui avec un taux de chômage à 22,5% (51% chez les moins de 25 ans) et 5 millions de sans emploi bat tous les records (les siens et ceux d'Europe) en matière de chômage, le taux de chômage espagnol, 7,95% en 2007, a été multiplié par trois en quatre ans

A lire sur Timetosignoff.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !