"Tapis rouge" : Le Festival de Cannes, version loufoque: ça fait du bien... | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
"Tapis rouge" :  Le Festival de Cannes, version loufoque: ça fait du bien...
©

Atlanti-Culture

"Tapis rouge" : Le Festival de Cannes, version loufoque: ça fait du bien...

Nicolas Gaudemet, pour Culture Tops

Nicolas Gaudemet, pour Culture Tops

Nicolas Gaudemet est chroniqueur pour Culture-Tops.

Voir la bio »

LIVRE

Tapis rouge
d'Éric Garandeau
 Éd. Albin-Michel
 368 pages
 21,90 €

RECOMMANDATION

EXCELLENT

THEME

Un récit d'aventures loufoques autour du Festival de Cannes et de la République d'Uzkhistan.

POINTS FORTS

Des dialogues hilarants, particulièrement bien écrits.

Une Oksana Kazimirova, fille de dictateur décidée à percer à Cannes, très réussie.

Des personnalités du cinéma très drôles dans leur propre rôle, comme Jean-Pierre Mocky et Gérard Depardieu.

Un regard malicieux et informé sur les milieux culturels et diplomatiques. 

Des références cinématographiques savoureuses.

POINTS FAIBLES

Le lecteur qui n'apprécierait pas les personnages et retournements rocambolesques risque de passer à côté de l'humour joyeux de ce premier roman.

EN DEUX MOTS

Une excursion désopilante et funambulesque dans les coulisses du palais d'un dictateur d'Asie centrale et ... du Festival de Cannes.

UN EXTRAIT

Ou plutôt deux:

  • « — Tu résistes, mais Carmen, c'est la plus forte... tu connais Carmen ou bien ? C'est un opéra brésilien, j'adore Carmen. 

Et d'un geste passionné, elle planta ses ongles dans la cuisse de Ricardo, qui réprima un cri. »

  • « Ricardo sentit vibrer son téléphone. C'était Anna Romanova, il en était sûr, il le savait par cette forme de liaison mystérieuse qui relie deux âmes sœurs séparées par des milliers de kilomètres, et qui leur permet de communiquer à distance, comme les baleines. Il décrocha:— Anna, c'est vous ? — C'est Jean-Pierre Mocky. »

L’AUTEUR

Spécialiste du cinéma et de la culture, Éric Garandeau a notamment présidé le Centre National du Cinéma. Tapis Rouge est son premier roman.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !