"Silence, on tourne" : Haudecoeur et Sibleyras au top de la comédie de boulevard | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
"Silence, on tourne" : Haudecoeur et Sibleyras au top de la comédie de boulevard
©wikipédia

Atlanti-culture

"Silence, on tourne" : Haudecoeur et Sibleyras au top de la comédie de boulevard

Chantal De Saint Rémy pour Culture-Tops

Chantal De Saint Rémy pour Culture-Tops

Chantal De Saint Rémy est chroniqueuse pour le site Culture-Tops.
 
Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio »
THEATRE
SILENCE ON TOURNE !
De Patrick Haudecoeur et Gérald Sibleyras
Mise en scène: Patrick Haudecoeur
Avec Isabelle Spade, Philippe Uchan, Patrick Haudecoeur, Nassima Benchicou, Jean Pierre Malignon, Stéphane Roux, Véronique Barrault, Adina Cartianu, Gino Lazzerini,
Musiciens, Patricia Grégoire, Jean Louis Damant, Jean Yves Dubanton
 
INFORMATIONS
Théâtre Fontaine
10 rue Pierre Fontaine
Paris 75009
Métro Blanche/Saint Georges
Du mercredi au vendredi, à 20h30. le samedi, à 18h et à 21h. le dimanche, à 15h
Relâches : les Vendredi 3 Avril / Samedi 11 Avril / Vendredi 29 Mai .
Réservations : 01 48 74 74 40
www.theatrefontaine.com
 
LES AUTEURS
- Patrick Haudecoeur multiplie les distinctions :
Molière du meilleur spectacle musical en 2002 avec Frou Frou Les Bains
Molière de la meilleure pièce comique en 2011 avec Thé à la menthe ou t’es citron,
Plusieurs nominations aux Molières. Entre autres : meilleur spectacle musical en 2007 pour La Valse des pingouins, jouée plus de 400 fois.
Il cumule l’écriture, la mise en scène, l’adaptation et l'interprétation ! Il est même musicien, en particulier dans ce spectacle !
- Gérald Sibleyras
Auteur d’une quinzaine de pièces, adaptateur extrêmement talentueux- entre autres, Les 39 Marches et Des fleurs pour Algernon, deux grands succès de ces dernières années.
Il collectionne lui aussi les nominations et les distinctions, comme le Molière de la création française pour Un petit jeu sans conséquence.
 
 THEME
L’action se passe dans un théâtre où la scène sert de plateau pour le tournage d’un film et, les spectateurs, de réserve de figurants. Le tournage d’une scène va commencer. Un mari jaloux veut tuer l’amant de sa femme qui se trouve parmi les spectateurs. C’est alors que va se révéler la médiocrité et la paranoïa de tout ce petit monde de bras cassés, à force de situation désopilantes, d’un rythme haletant, de gags improbables et innombrables. L’histoire n’a pas une importance considérable. C’est la manière de combler, dans une action frénétique, un vide de scénario, qui va apporter au contenu de cette heure trois quart de spectacle, une drôlerie que les spectateurs apprécient à sa juste valeur.
 
POINTS FORTS
1 On est accueilli pendant que tout le monde s’installe, par 3 excellents musiciens dont une femme « batteur », chanteuse, faisant des claquettes, absolument délicieuse… Ses comparses, guitare, banjo, instruments à vent divers sont à la hauteur. Ils réapparaitront pour notre plus grand plaisir plusieurs fois pendant la soirée…
2  Une grande force de ce spectacle est qu’il n’y a pas de petits rôles. Comme chez Anouilh. Tous les membres de cette équipe de tournage, de la Diva à la  régisseuse homosexuelle qui terrorise tout le monde, en passant par la maquilleuse transsexuelle,  et la midinette de service, qui est en fait une brute,  qui troque ses charmes contre un rôle que personne ne veut lui donner, ont la même importance ; ils ont tous des personnalités bien trempées, avec leurs lâchetés, leur mégalo et ils s’en donnent à cœur joie. C’est très équilibré. 
Ils sont vraiment tous excellents, à commencer par l’auteur lui-même…
3  Le texte et la mise en scène de Patrick Haudecoeur sont d’une drôlerie rare. On ne peut pas tout dire, mais… quand il va chercher quelqu’un dans la salle pour remplacer l’amant absent, on pleure de rire, et ça dure...
 
POINTS FAIBLES
Si on n’aime pas l’excellent boulevard, s’abstenir…
 
EN DEUX MOTS
Il ne faut pas se priver d'une telle soirée, qui devrait être remboursée par la sécurité sociale. Et en plus, aucune vulgarité, quel bonheur…
 
RECOMMANDATION : EXCELLENT
 
 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !