"Pieds nus dans le parc" : le top de la comédie de boulevard | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
"Pieds nus dans le parc" : le top de la comédie de  boulevard
©

Atlanti-culture

"Pieds nus dans le parc" : le top de la comédie de boulevard

Allez-voir, si vous le pouvez, cette excellente version de "Pieds nus dans le parc", vous comprendrez pourquoi la pièce de Neil Simon restera comme l'un des plus grands succès mondiaux de ces 50 dernières années, dans la catégorie comédies aussi astucieuses que loufoques et sans prétention.

Anne-Marie Joire-Noulens pour Culture-Tops

Anne-Marie Joire-Noulens pour Culture-Tops

Anne-Marie Joire Noulens est chroniqueuse pour Culture-Tops. Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).  Culture-Tops a été créé en novembre 2013 par Jacques Paugam , journaliste et écrivain, et son fils, Gabriel Lecarpentier-Paugam.

Voir la bio »

THEATRE

"Pieds nus dans le parc"
de Neil Simon

Adaptation, traduction: Joëlle Isnardon, Emmeline Naert, Dominique Martinelli

Mise en scène: Dominique Martinelli
Avec Emmeline Naert, Louis-Emmanuel Isnardon, Dominique Martinelli, Daniel Counillet et Duncan Jobart

INFORMATIONS

Théâtre Le Guichet Montparnasse
Jusqu'au 28 juin 
Durée : 1 heure 30
Tous les jeudis à 18 h 45

Réservations: www.guichetmontparnasse.com/ 01 43 27 88 61

15 rue du Maine 75014 Paris


RECOMMANDATION

EXCELLENT

THEME

Corie et Marc viennent tout juste de se marier. Après 6 jours passés dans le luxe inouï d'un superbe palace, Paul réalise avec stupeur que le petit "nid d'amour" déniché par sa charmante épouse n'est en fait qu'un gourbi de dernière zone, nid surtout à courants d'air, minuscule, et pour couronner l'ensemble, situé au 8ème étage sans ascenseur. 

 De plus, jeune avocat débutant, le mari entend faire bonne impression dans son nouveau cabinet. Le sujet est précis : potasser ses dossiers ou batifoler ? 

Comment faire cohabiter la passion et les contingences du travail, quand la vie de tous les jours reprend le dessus et que la fantaisie est vite reléguée au placard pour raison de nécessité ?

POINTS FORTS

- la comédienne Emmeline Naert qui interprète Corie est absolument épatante, elle est d'un naturel confondant ; elle ne joue pas, elle vit, virevolte avec grâce dans ce mouchoir de poche qui lui sert d'appartement, avec un enthousiasme communicatif
- la mère elle aussi est remarquable, interprétant son concerto pour une femme seule, donc envahissante, dès qu'elle en a l'occasion et faisant des réflexions à tout le moins étranges : devant ce cagibi sans meubles et assez moche, elle s'exclame avec conviction :"c'est très beau, on dirait du Soulages" !
- les dialogues très vifs sont percutants

- le voisin, "le Drakula des toits",  excentrique, est  bizarroïde à souhait dans son rôle d'écornifleur patenté

POINTS  FAIBLES

Peut-être le jeu du mari mériterait un peu plus de consistance pour adhérer à l'ensemble

EN DEUX MOTS

Ce spectacle, une reprise qui n'a pas pris une ride, est avant tout une comédie sur le couple et ses possibles dérives dès que le quotidien prend le pas sur la passion; avec des petits trucs pour éviter l'érosion de cette dernière. 

L'aspect irréel de certaines situations (il est tout de même assez rare d'avoir un voisin dont l'escalier déboule dans votre salon...) donne de la légèreté à l'ensemble et l'excès fait rire, sans pour autant masquer le problème. 

La pièce est loufoque à souhait. On passe un bien bon moment.


L'AUTEUR

Neil Simon (né en1927 à New-York) est très hautement estimé dans l'univers culturel américain. 

Il a écrit cette pièce en 1963; un film en a été tiré en 1967, interprété par Jane Fonda et Robert Redford.

Producteur et scénariste, il a de multiples films à son actif et ses pièces se jouent toujours avec autant de succès à Broadway, temple du théâtre américain. 

Ses créations restent résolument modernes.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !