"Libéréeee Divorcéee" : Ah, si tous les divorces pouvaient être aussi intéressants et drôles.... | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
"Libéréeee Divorcéee" : Ah, si tous les divorces pouvaient être aussi intéressants et drôles....
©REUTERS/Tony Gentile

Atlanti-culture

"Libéréeee Divorcéee" : Ah, si tous les divorces pouvaient être aussi intéressants et drôles....

Catherine Bonte de Cuniac pour Culture-Tops

Catherine Bonte de Cuniac pour Culture-Tops

Catherine Bonte de Cuniac est chroniqueuse pour le site Culture-Tops.

Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).

Voir la bio »
THEATRE 
LIBEREEEE DIVORCEEEE
de Sophie Dépoter et Sacha Judasko
avec Aurelie Colin et Nicolas Ragni 
ou Laetitia Girod et Vincent Azé
 
INFORMATIONS
THEATRE DE LA BOUSSOLE
29, rue de Dunkerque
75010 PARIS
Tel 01 85 08 09 50
jusqu’au 14 janvier
 
RECOMMANDATION : BON
 
THEME 
Quelle joie de divorcer: enfin libre et indépendant!  Mais ….c’est sans compter sur la famille, les enfants, l’appartement, l’autre…. 
En l'occurrence, Lucas et Julie sont en pleine séparation et  se trouvent  face à  des situations, des questions qui les prennent plutôt au dépourvu. 
Obligés de réfléchir, Lucas et Julie, comme dans guignol, prennent le public en témoin.
 
POINTS FORTS 
. Un texte incisif, tendre et cru,que les comédiens s’approprient. Ils ne jouent pas, ils sont dans le réalisme. Ils s’amusent.
- Le spectateur vit en direct cette comédie parfaitement crédible car miroir de situations mille fois vécus par les uns ou les autres et  empreinte d’une certaine dérision.
. La mise en scène est fondée sur une construction en suite de sketchs qui suivent chronologiquement l’avancement du divorce, avec un jeu de lumières et de musique qui ponctuent le déroulement de l’action.  
. La salle, prise à témoin, prend partie,  vibre avec les héros qui se débattent, improvisent, s’interrogent dans une dynamique entraînante. 
. Les comédiens sont d’une spontanéité et d’une gaité communicative, leur jeu est parfaitement débridé, réaliste et naturel. Entre mime, danse et improvisation, ils "embarquent" le spectateur qui de voyeur devient acteur. 
. La scène de la séduction, Julie en plein ménage avec son  balai, est hilarante et d’un érotisme comique car outré. La gestuelle, comme le verbe, sont osés mais jamais vulgaires car parfaitement maîtrisés. Les comédiens se renvoient  la balle, c’est à qui perd gagne, dans un rythme soutenu.
. On rit de bon coeur, c’est généreux, drôle, vif, spontané, enlevé,  sans temps mort.  
 
 POINTS FAIBLES
. Faire participer la salle dès le départ peut surprendre mais on se laisse vite entrainé. .
 
EN DEUX MOTS 
Une comédie romantique punchy. Les comédiens se lâchent et la salle aussi………
 
UN EXTRAIT
« l’anagramme de désir est rides » 
 
LES AUTEURS
- Sophie Depooter est l'auteur de plusieurs comédies, comme « Après le mariage, les emmerdes » .
- Sacha Judasko est l'auteur du «  Fabuleux destin de Sacha le Rouquin »; et de « Prête-moi ta femme » . 
- Ensemble,ils ont déjà écrit  « Faites l’amour, pas des gosses ». Cette comédie romantique en est la suite…

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !