"Le jardin du Prophète": un spectacle envoûtant sur le sens de la vie | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
"Le prophète", de Khalil Gibran, mis en scène et joué par Nordine Marouf.
"Le prophète", de Khalil Gibran, mis en scène et joué par Nordine Marouf.
©La-tempete.fr

Atlanti-culture

"Le jardin du Prophète": un spectacle envoûtant sur le sens de la vie

Si vous êtes à Paris et libre ce vendredi soir prochain, ne manquez pas la dernière représentation de l’œuvre de Khalil Gibran, adaptée et interprétée par Nordine Marouf.

Véronique Guionin

Véronique Guionin

Véronique Guionin est chroniqueuse pour Culture-Tops.
Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio »

L'auteur

Khalil Gibran, poète et peintre libanais, né au Liban en 1883, est mort à New-York en 1931, après avoir vécu l'essentiel de sa vie aux Etats-Unis. Rédigée en anglais (tout comme l'essentiel de son œuvre), l'édition du "Jardin du prophète" (tiré de la trilogie : le Prophète, le Jardin du Prophète, la Mort du Prophète) parut à titre posthume, en 1934. C'est la première fois que cette oeuvre est adaptée au théâtre.

Thème

Le prophète Almustafa, de retour d'un long exil, entre dans le jardin où reposent ses parents. A l'issue d'une halte solitaire, entouré de ses disciples, il recommence à enseigner son peuple, qui l'interroge sur la vie.

Points forts

1/ la mystique de Khalil Gibran, nourrie d'influences diverses (christianisme, islam, soufisme, les grandes religions de l'Inde, la théosophie...) est universelle, accessible à tous. Sa poésie, faite de paraboles, sert une langue exceptionnelle de limpidité. Il place la nature au centre des images qui colorent et illustrent sa pensée. Un hymne à la vie dans toutes ses dimensions, quête de soi à travers l'amour, les autres, le monde comme un jardin ou toutes choses sont reliées; mais aussi, la solitude, la pauvreté, la laideur. Et Dieu ? Pour Khalil Gibran Il est partout dans la beauté des choses... Après quelques secondes d'adaptation on se laisse porter par le texte.

2/ Nordine Marouf est plus que l'adaptateur d'une œuvre remarquable, que l'interprète inspiré d'une poésie que de toute évidence il goûte infiniment. Son approche, et il le revendique, est celle d'un disciple, en quête, qui transmet à son tour.

3/ Marouf a revêtu les habits du prophète. La sobriété extrême de sa mise en scène laisse toute la place à ce qu'il nomme la quintessence, essence du texte et beauté de la poésie. Il les transmet d'une diction éprouvée et souple, reliant les mots entre eux par des liaisons parfaitement maîtrisées. Certains mots sont colorés de très légères intonations orientales... C'est envoûtant.

Points faibles

Je n'en vois pas...

En deux mots...

Après des mises en scène de Guitry, Ibsen, E-E Schmitt, Camus et K. Gibran, le prochain spectacle de Nordine Marouf aura pour thème Lacenaire (le poète criminel). J'attends cela avec beaucoup de curiosité...

Recommandation

En prioritéEn priorité

Infos et réservation

"Le Jardin du Prophète", d'après l'oeuvre de Khalil Gibran. Adapté et interprété par Nordine Marouf.

Le Guichet Montparnasse, 15 rue du Maine, Paris 14°.

ATTENTION : il ne reste qu'une seule représentation, ce vendredi 24 avril, à 20H30.

Réservation : 0143278861.

POUR DECOUVRIR CULTURE-TOPS, CLIQUEZ ICI : des dizaines et des dizaines de critiques sur chaque secteur de l'actualité culturelle

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !