"La tentation de l'indifférence", de Véronique Maumusson : un angle original sur un sujet rebattu | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
La tentation de l’indifférence, de Véronique Maumusson, Editions Anne Carrière.
La tentation de l’indifférence, de Véronique Maumusson, Editions Anne Carrière.
©

Le livre du jour

"La tentation de l'indifférence", de Véronique Maumusson : un angle original sur un sujet rebattu

Juste avant que la France ne déclare la guerre à l’Allemagne en 1938, Anne, d’origine très modeste, rêve de quitter sa famille et la banlieue ouvrière de Caen où elle vit, pour entreprendre des études de philo à Paris. Aidée financièrement par la châtelaine du coin, qui partage sa passion des livres et qui souhaite encourager le talent de la jeune fille, Anne tient enfin sa chance et arrive à la Sorbonne pour débattre de sujets existentiels et enflammés.

Thème

Juste avant que la France ne déclare la guerre à l’Allemagne en 1938, Anne, d’origine très modeste, rêve de quitter sa famille et la banlieue ouvrière de Caen où elle vit, pour entreprendre des études de philo à Paris. Aidée financièrement par la châtelaine du coin, qui partage sa passion des livres et qui souhaite encourager le talent de la jeune fille, Anne tient enfin sa chance et arrive à la Sorbonne pour débattre de sujets existentiels et enflammés. Vite intégrée au sein d’un petit groupe d’étudiants à la fois privilégiés et brillants, Anne ne vit pourtant pas la même vie qu’eux et jongle entre sa vie d’étudiante, passionnante, et son travail à l’imprimerie, indispensable à son pain quotidien. Malgré des différences sociales très marquées, naît un amour improbable et fusionnel entre Anne, la plus modeste, et Pierre, le plus fortuné de la bande, lorsque la guerre s’immisce brutalement dans la vie du petit groupe. La capitulation de la France, puis l’Occupation, vont finir par conduire chacun d’entre eux à prendre position : Collaboration par idéologie, Collaboration de facto, Résistance par conviction ou bien forcée ?

Points forts

- Une plume très agréable à suivre.

- L’atmosphère de cette époque, très bien retranscrite. Dans un premier temps, l’ambiance insouciante de cette jeunesse qui croit vivre ses plus belles années, puis la montée progressive des évènements tragiques de l’Histoire, qui la touche intimement et qui la fait mûrir avant l’heure.

- Tous les personnages de cette petite bande : Anne, toujours un peu ambivalente et qui semble presque hermétique aux évènements extérieurs, pour se concentrer sur sa seule passion : ses études. Et tous ses amis, bien sûr, très attachants dans leurs personnalités et leurs différences.

Points faibles

Je n’en vois pas, sauf peut-être le thème même du livre (même s’il reste atroce et qu’il ne faut pas l’oublier): Il y a eu tellement d’écrits, de documentaires ou de films sur cette période terrible, que ce roman, venant après tant d'autres, pourrait rebuter certains lecteurs.

En deux mots ...

Véronique Maumusson a fait le choix original de nous faire vivre cette période trouble à travers les yeux d’un groupe d’étudiants joyeux, intellectuels et brillants, soudainement amputés de leur insouciance. Elle nous montre à quel point l’Occupation, au-delà des horreurs qu’on connaît tous, a pu diviser des familles, balayer des amitiés fortes et même briser des amours fusionnels …

Recommandation

ExcellentExcellent

Tweet Culture-Tops

Un angle original sur un sujet rebattu.

Suivre @culturetops sur Twitter.

Informations

La tentation de l’indifférence, de Véronique Maumusson, Editions Anne Carrière.

POUR DECOUVRIR CULTURE-TOPS, CLIQUEZ ICI : des dizaines et des dizaines de critiques sur chaque secteur de l'actualité culturelle

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !