Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
©

Atlanti-Culture

"Histoires du Vendée Globe 2" : L’Everest de la voile vu de l’intérieur !

Nicolas Autier pour Culture-Tops

Nicolas Autier pour Culture-Tops

Nicolas Autier est chroniqueur pour Culture-Tops.

Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).
Voir la bio »

Histoires du Vendée Globe 2

De Alexandre Chenet et Renaud Garreta
Ed. Dargaud, 2020 - 139 p. - 18 €

Recommandation

En prioritéEn priorité

Thème

Dans le froid d’un petit matin de novembre, les IMOCA, monocoques de course de 60 pieds (18,28m), quittent un à un les pontons du port des Sables d’Olonne pour remonter le chenal le long duquel la foule s’est amassée pour venir saluer les marins qui partent faire le tour du monde à la voile seuls, sans escale et sans assistance. C’est sur ce rituel instauré en 1989 avec la première édition que s’ouvre Histoires du Vendée Globe 2.

Ce ballet bien rodé plonge instantanément le lecteur au cœur de cette course sans égale et ouvre grande la porte aux émotions. Emotions des spectateurs venus saluer ces solitaires qui « emmènent un peu de notre humanité » et « partent comme sont toujours partis les humains : voir là-bas, au-delà. » Emotions des équipes techniques qui voient se concrétiser plusieurs années de travail. Emotions des proches des skippers pour lesquels, si la date du départ est connue, celle du retour demeure toujours incertaine. Emotions des skippers qui se retrouvent au pied de leur Everest maritime et personnel après plusieurs années d’efforts tendues vers ce seul but : être au départ.

Points forts

Histoires du Vendée Globe 2 est construit comme un tour du monde. Son découpage suit les moments clés de la course - départ, Golfe de Gascogne, descente de l’Atlantique, passage du Pot au Noir, anticyclone de Sainte-Hélène, Cap de Bonne Espérance, les océans Indien et Pacifique, passage du Cap Horn, retour dans l’Atlantique, remontée vers la ligne d’arrivée. Pour chacun d’entre eux, les auteurs convoquent les souvenirs marquants des éditions précédentes qui s’entremêlent pour donner le sentiment d’une seule et même épreuve à l’incomparable richesse humaine et sportive.

Histoires du Vendée Globe 2 mixe également les formats. Son fil rouge est assuré par des pages de texte donnant la part belle à la parole des skippers tandis que les temps forts des différentes éditions sont mis en lumière par des planches illustrées. La finesse du texte d’Alexandre Chénet retranscrit la dramaturgie de la course et la vie quotidienne des skippers tandis que le dynamisme du dessin de Renaud Garreta restitue l’instabilité de la vie à bord de ces monstres de technologie lancés à pleine vitesse. La richesse de la documentation permet de suivre l’évolution architecturale des bateaux, de décrypter les arcanes de la météo et de découvrir les participants de la 9° édition.

Histoires du Vendée Globe 2 regorge de moments de mer passionnants. Les skippers se livrent sans retenue sur leur quotidien et les états psychologiques par lesquels ils passent. Merci aux auteurs d’avoir créé le climat de confiance ayant permis un tel partage avec les terriens que nous sommes.

Parmi ces moments, on pourrait citer le sauvetage de Jean Le Cam par Vincent Riou pendant lequel ce dernier risqua son propre bateau pour venir au secours d’un concurrent ; le passage où l’on apprend que Michel Desjoyeaux faillit ne pas remporter sa deuxième victoire pour un problème technique mineur dont la fatigue du Grand Sud l’avait amené à repousser la réparation ; l’humilité avec laquelle Yann Elies explique que l’accident qui aurait pu lui couter la vie lui est très largement imputable pour avoir fait passer la compétition avant le sens marin et le respect dû aux éléments ; les pages où l’on comprend l’importance des choix techniques au travers de l’exemple de François Gabart qui en trois jours rattrapa un retard de plus de 40 miles sur Armel Le Cléach sans pourtant aller plus vite que lui…

Points faibles

Les trois premières éditions du Vendée Globe sont étonnamment absentes de l’album. On aurait aimé que leur souvenir vienne densifier encore la richesse de cet album et le mythe de cette course unique.

En deux mots ...

Histoires du Vendée Globe 2 est paru peu de temps avant le départ de la 9° édition du Vendée Globe donné le 8 novembre dernier. Partez à la rencontre de ces marins qui sont aussi, électriciens, météorologues, électroniciens, mécaniciens, ingénieurs composites… Ecoutez leur fascination craintive et respectueuse pour les mers du Grand Sud. Partagez leur bonheur de participer à ce « formidable accélérateur d’émotions » qu’est le Vendée Globe. Pour mesurer la portée de ce qu’ils réalisent, rappelez-vous qu’il y a moins d’êtres humains à avoir terminé un Vendée Globe qu’à être allés dans l’espace.

 Si vous voulez en savoir plus, jetez-vous sur les numéros spéciaux de Voiles & VoiliersCourse au Large, et L’Equipe publiés à l’occasion du départ de la 9° édition et téléchargez l’appli de la course. Vous pourrez la suivre heure par heure et vous rendre compte qu’avant la fin du premier tiers de la course, la 9° édition est déjà à la hauteur de la légende de l’épreuve.

Une illustration

L'auteur

Alexandre Chenet est né en 1978 à Paris. Très jeune, il attrape le virus de la voile. Diplômé en 2000 de l'École supérieure des arts et industries graphiques, il commence son parcours professionnel comme graphiste indépendant. En 2002, il découvre l'alpinisme, se remet à la voile et se lance dans une série de voyages-expéditions. Entre 2005 et 2008, il dirige le studio des éditions Dargaud. En 2012, il publie avec Renaud Garreta, "Seul autour du monde. Une histoire du Vendée Globe" aux éditions Dargaud. En 2020, le duo sort un très bel album consacré au navigateur Thomas Coville, Thomas Coville, la quête de l'ultime, toujours aux éditions Dargaud.

Né à Brest en 1964, Renaud Garreta dessine sa première BD à l’âge de 7 ans. Après des études à l’Ecole Supérieure d’Art Graphique, il commence sa carrière dans la publicité et le cinéma. En 1997, retour à la BD avec la parution d’Armageddon, premier volume de la série Fox One, dont il est aussi l’éditeur, avec Olivier Vidal au scénario. En 2001 il démarre avec Jean-Claude Bartoll la série d’action et d’espionnage Insiders, 2002-2014, éd. Dargaud. En parallèle de la BD, il continuer à travailler pour la publicité et le cinéma.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !