"Entre eux" : un grand roman sur les relations père-fils | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
"Entre eux" : un grand roman sur les relations père-fils
©

Atlanti-culture

"Entre eux" : un grand roman sur les relations père-fils

Il y a longtemps qu'on n'a pas publié un livre aussi profond, aussi vrai sur les rapports entre un père et son fils. Vous ne l'oublierez pas.

Serge Bressan pour Culture-Tops

Serge Bressan est chroniqueur pour Culture-Tops.

Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).

Voir la bio »

LIVRE

« Entre eux » 

de Richard Ford

Editions de l’Olivier

188 pages

19,50 €.

RECOMMANDATION

EN PRIORITE

THEME

Ecrivain de la franchise (en  rien  postale chez lui !), Richard Ford avait déjà offert un court texte sur sa mère peu après sa mort, voilà une trentaine d’années. Il a renouvelé l’exercice quand son père s’en est allé à jamais. « Entre eux », c’est un texte dédié à la mémoire de ce père fantôme auquel l’auteur a accolé celui rédigé à la gloire de sa mère. 

Chef-d’œuvre d’amour et de bonheur ordinaire, « Entre eux » raconte un père vétéran qui manquait tout ce qu’il entreprenait dans la vie et une mère juive, éternelle insatisfaite et intellectuelle brillante. Ensemble, ils ont avancé dans la vie, sans flamboyance, en toute modestie. 

Et puis, sans forfanterie ni parade, Richard Ford bouleverse le lecteur quand il raconte ce père qui se meurt dans son lit et que lui, le fils, tente un bouche-à-bouche du dernier espoir.

POINTS FORTS

-Un des meilleurs auteurs d’Amérique du nord (et ce depuis longtemps) évoque un père fantôme. Son père. « Il ne m’a pas emmené au cinéma ni à la piscine. Il ne m’a pas parlé du sexe, ni des filles, ni de religion, ni de ses soucis personnels, ni de l’actualité, ni de la politique… » Oui, un père fantôme ; pourtant, un père que l’écrivain américain Richard Ford a aimé. Tout comme il avait aimé sa mère…

-Un livre d’émotion, d’intensité, d’amour. D’interrogation, aussi: qui n’a jamais cherché à percer le mystère de l’existence de ses parents ?

-Un grand livre de l’amour filial.

-La lecture d’« Entre eux » permet de comprendre parfaitement tout ce qui fait des textes de Richard Ford -entre autres: « Un week-end dans le Michigan », 1986 ; « Canada », 2012 ; « En toute franchise », 2015) des livres qui comptent.

POINTS FAIBLES

On l’affirme haut et fort : pas un seul point faible dans ce si beau texte qu’est « Entre eux »…

EN DEUX MOTS

         Un texte étourdissant pour raconter, avouer, confier l’amour filial. Avec « Entre eux", Richard Ford prouve une nouvelle fois qu’il est bien un des grands, un des meilleurs écrivains américains contemporains.

UN EXTRAIT

 Ou plutôt deux:

- « A la fin, mon père a quitté ma mère pour la dernière fois. Comme elle l’appréhendait, l’éternité ne devait pas leur appartenir. Ce n’est pas le pire chagrin de ma vie, mais c’en est un. Et par respect pour eux, par amour, je ne vais pas sur leurs tombes puisque c’est ensemble qu’ils jouissaient le mieux de la vie, et ensemble que je préfère me souvenir d’eux ».

- « La mort se met en route bien longtemps avant d’arriver. Et au cœur de la mort elle-même il y a encore de la vie à vivre jusqu’au bout. Ce que nous avons fait ».

L'AUTEUR

Richard Ford est né le 16 février 1944 à Jackson, Mississippi (Etats-Unis). Après des études de droit, il suit les cours d’un atelier d’écriture à l'université de Californie, à Irvine, et publie, en 1976, son premier roman, « Une mort secrète », puis « Le bout du rouleau » (1981). 

Les ventes sont si faibles qu’il décide d’arrêter l’écriture romanesque et devient journaliste. Quand le journal qui l’emploie fait faillite, il revient à la fiction; c’est « Un week-end dans le Michigan » (1986), « un des cinq meilleurs romans de l’année » selon le magazine « Time ». Suivront « Rock Springs » (1987), « Une saison ardente » (1990), « Indépendance » (1995), « Une saison difficile » (1997), « Péchés innombrables » (2002) ou encore « L’Etat des lieux » (2006) et, donc, le tout récent « Entre eux ».

Parmi les nombreuses récompenses qu’il a reçues : le PEN / Faulkner Award, le prix Pulitzer de la fiction, le prix REA de la nouvelle… 

Après avoir longtemps vécu à La Nouvelle-Orléans, il réside à présent dans le Maine où il est professeur au Bowdoin College. Récemment, il a avoué : « Je n'ai jamais rêvé de devenir écrivain. Écrire n'est pas toute ma vie. Je peux arrêter demain sans problème ».

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !