"Déshabillez-mots" : Un "strip texte" élégant joué par un duo d’obsédées textuelles ! | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
"Déshabillez-mots" : Un "strip texte" élégant joué par un duo d’obsédées textuelles !
©

Atlanti-culture

"Déshabillez-mots" : Un "strip texte" élégant joué par un duo d’obsédées textuelles !

Ecrite et interprétée par Léonore Chaix et Flor Lurienne, cette pièce de théâtre met le dictionnaire sens dessus dessous. En effet, les deux comédiennes déshabillent les mots avec talents et interprètent des textes qu’elles se sont taillés elles-mêmes, comme des costumes sur mesure.

Thème 

L’idée : incarner des mots comme des personnages. Les deux auteurs-interprètes donnent vie successivement, entre autres, à l’intuition, au lâcher prise, à l’inconstance … et à toute la ponctuation : les trois petits points, le point-virgule, le tréma…

Au départ, entre 2008 et 2010, ces chroniques ont été diffusées sur France Inter. En 2010, elles ont pris la forme d’un premier spectacle; et devant le succès de celui-ci, les deux comédiennes ont renouvelé leur vocabulaire et créé un deuxième spectacle.

Les points forts

1- Le texte, plein de fantaisie. Des mots qui se racontent, se réinventent, se lamentent de leur évolution : chaque mot râle ou pleure sur son passé, s’inquiétant de son avenir. Exemple: la pusillanimité (autrement dit la lâcheté) qui se plaint d’être de plus en plus exclue du dictionnaire: « disons que c’est trop injuste : on ne me prononce jamais… mais on me pratique 24H sur 24 ». C’est pétillant d’intelligence.

2- Les 2 comédiennes incarnent avec délice tous les pensionnaires du dictionnaire : tour à tour interviewer ou interviewée, elles fonctionnent parfaitement, avec subtilité, toutes les deux, dans les différents registres : il faut voir la politesse en faire des tonnes , la majuscule se prendre pour « le colonel des lettres »; il faut écouter les trois petits points parler, à la manière de Fanny Ardant, de la « porte ouverte sur le désir ». Leur duo est parfaitement huilé. C’est jubilatoire.

3- La mise en scène est tonique, amusante, précise et ingénieuse : chaque élément du décor se transforme en une multitude d’accessoires. Impossible de s’ennuyer durant l’heure et quart que dure le spectacle.


Les points faibles

Même en cherchant bien, il est difficile d’en trouver.

En deux mots

Une écriture brillante, une interprétation intelligente nous emmènent avec bonheur dans les subtilités de la langue française : une pépite à ne pas manquer.


Recommandation

EXCELLENT 

Coordonnées

Theatre l’Europeen
5 rue Biot Paris 17e
Metro : place de Clichy

Reservations :01 43 87 97 13 et www.leuropeen.info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !