Zahia veut promouvoir le "made in France" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Les pièces fabriquées en France seront plus chères que les autres.
Les pièces fabriquées en France seront plus chères que les autres.
©Reuters

Bonne initiative

Zahia veut promouvoir le "made in France"

La jeune femme a confié à d'anciens employés de Lejaby la fabrication d'une partie de sa prochaine collection de lingerie.

Zahia fait son retour dans l'actualité. La jeune femme a en effet décidé de promouvoir le "made in France" en confiant la réalisation de sa prochaine collection de lingerie à un atelier fondé par d'anciens employés de Lejaby. "Zahia et les investisseurs qui se sont associés à elle (le fonds hongkongais First Mark Investments, NDLR) ont fait la demande expresse de produire en France pour puiser dans le savoir-faire corsetier patrimonial", a expliqué Tugdual Denis, directeur des opérations et des ventes de Zahia Lingerie.

Zahia Dehar s'est associée à une équipe d'une douzaine de personnes pour fonder sa propre marque et assure elle-même les fonctions de styliste. Les modèles issus de l'atelier seront par ailleurs plus chers que les autres modèles de sa collection. Selon La Tribune, la parure soutien-gorge et culotte griffée Zahia doit s'écouler entre 200 et 250 euros mais les ensembles "made in France" coûteront de 500 à 600 euros. Le reste de la production se fera au Maghreb.

Muriel Pernin, fondatrice et présidente de l'atelier des ex-Lejaby, se félicite de "ce nouveau partenariat important, exactement dans le créneau où l'on veut aller". Les Atelières comptent 31 salariés, dont 6 anciens de Lejaby. Grâce à un carnet d'une dizaine de clients, dont Agnès b. et de jeunes créateurs, les Atelières sont le deuxième atelier de fabrication de lingerie de luxe en France. La prochaine collection de Zahia sera lancée pour la saison automne-hiver 2013 et sera commercialisée à l'international.

Côté judiciaire, le procès de "l'affaire Zahia" se tiendra quant à lui du 20 au 23 janvier 2014 à Paris. Il est reproché à Franck Ribéry et Karim Benzema d'avoir eu des relations sexuelles tarifées avec l'ancienne escort girl alors qu'elle était encore mineure, respectivement en 2009 à Munich et en 2008 à Paris.

Lu sur Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !