Uriner dans l'océan n'est pas grave | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
"Les êtres qui peuplent les mers et océans comme les dauphins y urinent déjà depuis longtemps" (Lauren Wolf).
"Les êtres qui peuplent les mers et océans comme les dauphins y urinent déjà depuis longtemps" (Lauren Wolf).
©Flickr/Jérémie Janisson

Dégoûtant

Uriner dans l'océan n'est pas grave

Une scientifique s'est réellement penchée sur la question.

Lauren Wolf, ingénieure et éditrice pour le site Chemical and Engineering News, vient probablement de mettre un terme à la plus grande angoisse de l'humanité toute entière. Selon elle, les baigneurs peuvent uriner dans l'océan sans que cela ait la moindre conséquence sanitaire ou environnementale. "Quand elle est produite par une personne saine, l'urine n'est pas nocive. Elle peut tout au plus attirer les bactéries, mais dans l'eau, elle est suffisamment diluée pour que ce ne soit pas le cas. De toute façon, les êtres qui peuplent les mers et océans comme les dauphins y urinent déjà depuis longtemps", explique-t-elle.

L'une des composantes de l'urine, l'urée, peut pourtant s'avérer nocive à forte concentration. Mais, là encore, Lauren Wolf calme les craintes de ses contemporains. "Il y a 7 milliards de personnes sur la planète. Disons qu'ils se soulagent tous en même temps dans l'océan Atlantique […] il y aurait environ 6 x 10-11g/L d'urée dans cette masse d'eau […] une très petite concentration pour une situation peu probable dans un seul océan de la planète", explique-t-elle. Alors, soulagés ?

Lu sur Europe 1

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !