Un village des Pyrénées inaugure une "avenue Jimi Hendrix" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Insolite
Le guitariste Jimi Hendrix est mort en 1970.
Le guitariste Jimi Hendrix est mort en 1970.
©Reuters

Crosstown Traffic

Un village des Pyrénées inaugure une "avenue Jimi Hendrix"

Passa, un village de 800 habitants proche de Perpignan, a inauguré jeudi une avenue Jimi Hendrix "unique au monde", en présence de la soeur du guitariste.

"C’est un musicien suffisamment incontestable pour qu’on puisse le faire figurer, comme on le fait, avec d’autres", a expliqué Patrick Bellegarde, le maire de cette commune des Pyrénées-Orientales, Patrick Bellegarde.

L'homme a réussi à placer sa commune sous le feu des projecteurs en inaugurant, jeudi, une avenue Jimi Hendrix. Elle traversera un nouveau quartier d’environ 170 résidences, placé sous le signe de la musique, avec des rues aux noms de Maurice Ravel, des chanteurs catalans Lluis Llach et Jordi Barre, ou du pianiste Pascal Comelade.

L'avenue ne comporte pas de numéro 27, une superstition liée à l’appartenance du guitariste au club des 27,  nom donné à un regroupement d'artistes influents du rock et du blues (Brian Jones, Jimi Hendrix, Janis Joplin, Jim Morrison, etc.) d'après l'âge de leur mort, 27 ans.

"Relayée sur la page Facebook officielle du chanteur disparu en 1970 et qui compte 8,4 millions de fans, l'inauguration de l'avenue ce jeudi soir fait parler d'elle aux quatre coins du monde et principalement aux Etats-Unis", relève le journal local L'Indépendant, qui note qu'elle "offrira surtout un éclairage détonnant pour le festival Jazz à Passa."

La soeur du guitariste, Janie Hendrix, y a fait une apparition. "Elle s'est payée elle-même le billet d'avion. Quand le projet a été décidé, j'ai envoyé un mail à la fondation Jimi Hendrix. J'ai lancé une bouteille à la mer sans croire que j'aurai une réponse et encore moins une réponse positive. On a calé les dates de l'inauguration et du festival avec elle et sa venue en Europe", explique le maire.

Lu sur l'Indépendant

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !