Un tétraplégique arrive à contrôler un bras artificiel par la pensée | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
L'exploit réalisé par cet homme a été rendu possible par l'implantation d'une nouvelle neuroprothèse.
L'exploit réalisé par cet homme a été rendu possible par l'implantation d'une nouvelle neuroprothèse.
©

Miracle

Un tétraplégique arrive à contrôler un bras artificiel par la pensée

"Je me souviens d'avoir eu comme une sensation de sortir de mon corps et je voulais serrer la main de tout le monde" a expliqué Erik Sorto.

Erik Sorto, âgé de 34 ans et tétraplégique, a pu contrôler un bras artificiel seulement pas sa pensée, et ce avec une grande aisance. La revue Science a publié jeudi 21 mai les résultats d'un essai clinique selon lequel l'exploit réalisé par cet homme a été rendu possible par l'implantation d'une nouvelle neuroprothèse.

Plusieurs techniques avaient été expérimentées par les chercheurs afin de permettre à un handicapé de contrôler une prothèse par la seule force de la pensée.

Le bras myoélectrique testé jusqu'à aujourd'hui pouvait être activé par un muscle ou relié à des implants insérés dans la partie du cerveau contrôlant les mouvements, mais ces derniers étaient souvent imprécis. Les scientifiques du California Institute of Technology ont choisi de placer la puce dans une autre zone du cerveau, le cortex pariétal postérieur. 

"J'ai été surpris par la facilité avec laquelle je pouvais contrôler le bras (...) Je me souviens d'avoir eu comme une sensation de sortir de mon corps et je voulais serrer la main de tout le monde" a expliqué Erik Sorto.


Un tétraplégique actionne un bras artificiel... par afp

Lu sur Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !