Un pilote, pris de folie, crie à l'alerte à la bombe avant d'être maîtrisé par les passagers | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Un pilote, pris de folie, crie à l'alerte à la bombe avant d'être maîtrisé par les passagers
©

Fausse alerte

Un pilote, pris de folie, crie à l'alerte à la bombe avant d'être maîtrisé par les passagers

Un commandant de bord de la compagnie américaine JetBlue, au "comportement erratique", a prétendu à un attentat d'Al-Qaïda sur son vol à destination de Las Vegas. L'avion a été détourné sur un aéroport du Texas.

Les passagers du vol JetBlue parti hier de New York à destination de Las Vegas ont dû essuyer quelques sueurs froides quand le pilote de leur avion, à la sortie des toilettes, s'est écrié : "Irak, Al-Qaïda, terrorisme, nous allons tous nous écraser", selon le site internet du journal Amarillo Globe-News.

Souffrant d'un "problème médical", selon la compagnie, le pilote a été rapidement maîtrisé par un groupe de passagers qui s'est précipité à l'avant de l'appareil. L'Aviation civile américaine (FAA) a indiqué que, conscient du comportement étrange du commandant de bord, le co-pilote avait pris soin de verrouiller la porte du cockpit quand le pilote était parti aux toilettes.

L'avion a dû atterrir en urgence à Amarillo (Texas), où le pilote, transporté en ambulance pour subir des examens médicaux, a été remplacé par un autre commandant de bord.

Lu sur TF1 News

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !