Un homme arrêté en Roumanie à cause de sa plaque d'immatriculation peu respectueuse | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
Un homme arrêté en Roumanie à cause de sa plaque d'immatriculation peu respectueuse
©Page Facebook de Razvan Stefanescu

XBG98IJ

Un homme arrêté en Roumanie à cause de sa plaque d'immatriculation peu respectueuse

L'homme, expatrié en Suède, possède une plaque qui insulte le gouvernement roumain.

Razvan Stefanescu est un Roumain expatrié en Suède. Il a eu la bonne idée de revenir passer ses vacances en Roumanie avec sa voiture. Bonne idée parce que l'immatriculation suédoise de celle-ci, "MUIEPSD", signifie tout simplement "Nique le PSD", le sigle qui désigne en Roumanie le Parti Social Démocrate, actuellement au pouvoir. 

Et le PSD au pouvoir n'a semble-t-il pas d'humour pour ce genre d'enfantillages. Il a donc fait appel à une convention internationale sur les immatriculation pour lui retirer sa plaque, au prétexte que sa plaque ne contient pas de chiffre et qu'une plaque doit être, selon le gouvernement, constituée de chiffres et de lettres sinon de chiffres uniquement.

La justice suédoise, appelée à l'aide par son résidant, s'en est alors mêlée. Ella a déclaré que la plaque, malgré son absence de chiffre, était tout à fait légale en Union européenne, et que seule la Roumanie pouvait décider de l'interdire sur son territoire. Ce dont elle ne se prive pas. M. Stefanescu n'a cessé d'être arrêté par la police depuis son arrivée dans son pays d'origine. Pire, la police a par la suite décidé de lui retirer son permis. Il dit être surveillé par la police. Il a donc décidé de porter plainte, d'autant plus que son fils a du assister à ses multiples arrestations. 

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !