Un groupe d'amis joue à chat depuis... 23 ans !<!-- --> | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Insolite
Dix amis américains jouent à chat depuis 23 ans !
Dix amis américains jouent à chat depuis 23 ans !
©Reuters

C'est toi le chat !

C'est sans doute la plus longue partie en cours...

Il est rare de voir un groupe d'adultes jouer à chat. A fortiori si la partie dure depuis 23 ans ! Selon le Wall Street Journal, 10 Américains n'ont jamais vraiment interrompu leur jeu depuis le collège, à l'école préparatoire de Gonzaga à Spokane, dans l'Etat de Washington. Chaque jour, 15 minutes de leur pause étaient consacrées à ce jeu. "C'était un peu idiot. Nous étions au collège, à un âge où on ne joue déjà plus à des jeux d'enfants", a raconté l'un d'eux.

Lors du dernier jour d'école, c'est Joe Tombari qui était le chat. Le jeune homme était a priori condamné à rester chat à vie. Lorsque le groupe d'amis s'est revu 8 ans plus tard cette situation lui a valu les moqueries de ses camarades : "Nous avons commencé à nous moquer de Joe parce qu'il était chat à vie. Il était si déprimé que nous avons eu pitié de lui et recommencé à jouer".

Le groupe d'amis a donc décidé de remettre ça, avec un règlement plus adapté à leur âge : pas question pour des hommes de 40 ans de courir non-stop dans tous les sens pour attraper "une souris". Désormais, ils ne jouent que pendant le mois de février, et celui qui est chat a la mois entier pour se débarrasser de son titre. Celui qui est "chat" au 1er mars à minuit doit garder ce titre humiliant jusqu'à l'année prochaine !

Une façon originale de préserver une amitié d'enfance, mise à mal par de nombreux déménagements, les carrières et les vies privées de chacun.

Lu sur The Wall Street Journal

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !