Un enfant de 6 ans va utiliser une prothèse de main imprimée en 3D | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
High-tech
En fonction de la taille de la main, ce genre de prothèse coûte seulement entre 50 et 200 euros.
En fonction de la taille de la main, ce genre de prothèse coûte seulement entre 50 et 200 euros.
©

Coup de pouce

Un enfant de 6 ans va utiliser une prothèse de main imprimée en 3D

L'association américaine e-NABLE a déjà doté de nombreux enfants de cette technologie dans plusieurs pays anglo-saxons.

Ce lundi, Maxence, 6 ans, deviendra le premier enfant de l'hexagone à utiliser une prothèse de main imprimée en 3D. Grâce à cette technologie peu coûteuse et facile à utiliser, cet enfant né sans main droite pourra lui-même installer et enlever sa prothèse. 

"Ce n'est absolument pas médical. Il ne va pas subir de greffe ni d'opération. La prothèse sera scratchée et il pourra l'enlever à sa guise (…) Depuis que Maxence est né, on a fait le choix de ne pas l'appareiller avec une prothèse médicalisée. Là, il va avoir une main colorée aux couleurs de son choix, de super-héros (avec un grand "M" dessus pour "superMax"), qu'il pourra enlever à sa guise. Ce sera ludique pour lui dans la cour de récré avec les copains" explique la mère de l'enfant, Virginie Contegal, citée par l'AFP. 

En fonction de la taille de la main, ce genre de prothèse coûte seulement entre 50 et 200 euros grâce à la technologie de l'imprimante 3D. Celle-ci peut donc être facilement changée si l'enfant la casse. Connue pour avoir doté de nombreux enfants de cette technologie dans plusieurs pays anglo-saxons, l'association américaine e-NABLE a financé la prothèse que le jeune Maxence recevra ce lundi. 

Lu sur Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !