Un chien déguisé en écolier aide un autiste à retourner à l’école | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
"Sally m’aide à me sentir en sécurité quand je suis dehors"
"Sally m’aide à me sentir en sécurité quand je suis dehors"
©Mikebaird/Flickr

Meilleur ami de l'homme

Un chien déguisé en écolier aide un autiste à retourner à l’école

En voyant sa chienne porter son uniforme, l’adolescent n’a pu retenir son fou rire.

Nick Gilling ne supportait plus l’école. Terrorisé par la salle de classe, cet autiste de 14 ans est atteint du syndrome d’Asperger.
L’enfant était maltraité par ses camarades d’école à cause de sa différence, explique sa mère : "Un jour, il a enlevé son uniforme et m’a dit "C’est la dernière fois que je porte un uniforme"".

Depuis, l’adolescent était contraint de suivre sa scolarité à la maison et à l’hôpital. Il avait bien accepté en Avril de revenir dans une classe spéciale, mais certainement pas en uniforme ! Pour sa mère Tessa, qui avait tout essayé, la situation semblait désespérée.
C’était sans compter avec l’aide de la chienne Sally. "J’en ai entendu parler par l’association Des chiens pour les handicapés, qui m’ont dit que Nick pourrait réagir positivement à ce chien", précise  Tessa : "J’ai pensé que nous n’avions rien à perdre. Alors un matin, j’ai déguisé Sally avec l’uniforme de Nick."

Les résultats n’ont pas trainé : "Il a trouvé ça hilarant. Il a éclaté de rire. C’était littéralement une réaction instantanée : le jour même, il acceptait de porter son uniforme à l’école. "

Et la famille ne compte pas en rester là : Tessa compte bien exploiter les talents de Sally jusqu’au bout. Prochaine étape : apprendre à l’animal à jouer aux cartes avec Nick. Après tout, les chiens sont doués pour attraper toutes sortes de choses.
Ce petit chien de race Corgi a radicalement changé sa vie, selon Nick : "Sally m’aide à me sentir en sécurité quand je suis dehors.","Elle est formidable pour les câlins quand vous vous sentez nerveux."
Lu sur The Sun

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !