Uma Thurman : elle parle pour la première fois de la nature de sa relation avec Quentin Tarantino | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
Uma Thurman revient sur sa relation supposée avec Quentin Tarantino
Uma Thurman revient sur sa relation supposée avec Quentin Tarantino
©REUTERS/Yves Herman

Mise au point

Uma Thurman : elle parle pour la première fois de la nature de sa relation avec Quentin Tarantino

L'actrice de 44 ans et mère de trois enfants s'est confié à VS. Magazine.

Au mois de juin, l'information avait fait l'effet d'une bombe. Uma Thurman et Quentin Tarantino seraient en couple. Déjà au mois de mai en apparaissant main dans la main sur le tapis rouge du Festival de Cannes ils avaient fait jaser.  Un mois plus tard donc, le Daily Mail publiait des photos de l'actrice et du réalisateur en train de s'embrasser devant un restaurant de Beverly Hills, en Californie.  Depuis, aucun démenti n'a été publié donc tout le monde pensait qu'ils filaient le grand amour. 

Mais la réalité est toute autre. En effet, Uma Thurman, qui fait la couverture du VS. Magazine, s'est confiée à ce journal. L'actrice de 44 ans et notamment vue dans Pulp Fiction et Kill Bill déclare : "Je discutais hier au téléphone avec Tarantino des rumeurs quant à notre relation et il s'est énervé parce que je ne l'avais pas rappelé ces derniers temps ! Il m'a dit,  selon les journaux, nous sommes pratiquement mariés ! Et puis, il s'est mis à rire de manière hystérique". Et la mère de trois enfants de préciser: "Notre rela¬tion est à peu près la même depuis toujours. Les gens s'amusent juste avec." Car cela fait 20 ans que Quentin Tarantino et Uma Thurman se connaissent. Une belle histoire d'amitié donc mais en rien une histoire d'amour. 

Lu sur 7sur7.be

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !