Twitter et Facebook : comment transférer de l'argent via les réseaux sociaux | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Consommation
Twitter et Facebook : comment transférer de l'argent via les réseaux sociaux
Twitter et Facebook : comment transférer de l'argent via les réseaux sociaux
©REUTERS/Dado Ruvic

Le futur, c'est maintenant

Twitter et Facebook : comment transférer de l'argent via les réseaux sociaux

Le groupe BPCE (Banque Populaire et Caisse d'Epargne) lance, avec S-Money, une solution d'envoi et transfert d'argent via Twitter. Et Facebook devrait suivre le même chemin...

Envoyer de l'argent simplement grâce à un message sur Twitter et Facebook ? Ce qui, jusqu'à présent, ressemblait à de la science-fiction, est visiblement en train de devenir réalité. Le groupe bancaire français BPCE (Banque Populaire et Caisse d'Epargne) vient en effet de faire évoluer sa solution déjà existante de paiement S-Money sur Twitter : jusqu'à présent, elle ne permettait "que" l'envoi d'argent via une application mobile dédiée.

Désormais, une fois que S-Money est relié à Twitter via API (Twitter Connect), il est possible pour l'utilisateur du réseau social d'envoyer de l'argent en un seul tweet à un autre Twitto. Il suffit pour cela de faire une "reply" au compte de S-Money, @smoneyfr, d'insérer le mot-clé #envoyer, la somme correspondante et le compte du destinataire : ce dernier doit également posséder l'application S-Money et l'avoir reliée à son propre compte Twitter.

Cette solution permettra ainsi, par exemple, de faire des dons à des associations caritatives, comme ici à "Action Contre La Faim", partenaire de ce service.

Pour l'heure, les tweets en question restent publics, Twitter étant un "réseau social axé sur le caractère public des messages échangés" rappelle Pierre-Philippe Cormeraie, directeur de l'innovation du groupe BPCE. La possibilité de faire ces échanges via les messages privés est toutefois étudiée. Les montants en question sont, pour l'heure, limités à 250€ entre particuliers.

Cette nouveauté rappelle toutefois ce qui serait en train de se produire sur Facebook Messenger, la messagerie privée de Facebook. Un étudiant américain a en effet hacké l'application sur iOS et découvert ce qui ressemble à une fonction similaire. Le service pourrait être officiellement lancé dans les mois qui viennent : de même, la banque japonaise Rakuten Bank (qui possède également PriceMinister) a mené en juin dernier une initiative similaire.

Vu sur CBanque

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !