Twitter : le réseau social prépare l'arrivée d'un bouton d'achat immédiat | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
High-tech
Twitter : le réseau social prépare l'arrivée d'un bouton d'achat immédiat
©Twitter

Diversification

Twitter : le réseau social prépare l'arrivée d'un bouton d'achat immédiat

En début de semaine, un mystérieux bouton "Buy now" ("Achetez maintenant") est apparu pendant quelques heures sur le compte Twitter d'une utilisatrice, uniquement visible via l'application mobile.

Twitter chercherait-il à se diversifier ? En début de semaine, un mystérieux bouton "Buy now" ("Achetez maintenant") est apparu pendant quelques heures sur le compte d'une utilisatrice, uniquement visible via l'application mobile. Il ventait les produits d'un site de vente américain, Fancy. Selon le site spécialisé Re/Code, ce bouton aurait permis pendant un temps d'acheter le produit promu dans un tweet. L'internaute pouvait alors entrer ses informations de paiement et de livraison, par le biais du réseau social. Pour l'heure, ni Fancy ni Twitter n'ont souhaité commenter cette information.

En mai, le réseau social avait déjà fait un premier pas vers le commerce en ligne en signant un partenariat avec Amazon. Si les internautes américains et britanniques répondent avec le mot-clé répondent avec le mot-clé #AmazonCart à un message lié vers un produit vendu par le site, le produit en question atterrit directement dans leur "panier". Toutefois, l'internaute doit toujours se rendre sur le site d'Amazon pour payer et lancer le processus de livraison de l'objet. #AmazonCart est donc avant tout un pense-bête.

L'arrivée des achats via l'application Twitter lui permettrait d'avoir une nouvelle source de revenus. Car malgré ses 255 millions d'utilisateurs actifs, le réseau social n'est toujours pas rentable. Au premier trimestre 2014, il accusait une perte de 132 millions de dollars.

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !