Tour de France : le selfie, ou la nouvelle plaie des coureurs | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Sport
L'américain Gereint Thomas a qualifié les selfies de "nouvelle plaie des coureurs"
L'américain Gereint Thomas a qualifié les selfies de "nouvelle plaie des coureurs"
©

Pas malin

Tour de France : le selfie, ou la nouvelle plaie des coureurs

Plusieurs coureurs ont manifesté leur agacement après les deux premières étapes du Tour de France 2014, pendant lesquelles une foule avide de selfies a parfois mis en péril sa propre sécurité.

Le coureur de l'équipe "Sky", Geraint Thomas s'est agacé du comportement de la foule britannique au cours des deux premières étapes, pour qui les selfies incessants mettent en péril la sécurité des coureurs du Tour. Après avoir fourni un effort particulier lors de la deuxième étape, Gereint Thomas a qualifié de "nouvelle plaie des coureurs" les milliers de personnes tentant de se photographier devant le passage du peloton.
 Le coureur américain Tejay van Garderen a quant à lui qualifié ce phénomène de "dangereux mélange entre vanité et stupidité".
"Le pire peut arriver quand certaines personnes ont le dos tourné au peloton en prenant des selfies... Ils ne nous voient pas arriver et restent plantés au milieu de la route, c'est évidemment dangereux... Si vous vous trouvez devant, vous pouvez les voir, mais si vous êtes à quelques mètres derrière vous avez des chances de les percuter. Il y a déjà eu beaucoup d'accidents dramatiques entre coureurs et spectateurs, et personne ne souhaite que cela se reproduise". a-t-il déclaré. 
Lu sur The Guardian

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !