Tinkerbell, le chien de Paris Hilton est mort | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
Paris Hilton
Paris Hilton
©Reuters

RIP

Tinkerbell, le chien de Paris Hilton est mort

Le chihuahua de la riche héritière de la chaîne hôtelière est décédé à l'âge de 14 ans.

Paris Hilton est en deuil. Tinkerbell, son chihuahua, devenu super star, est mort. Voilà 14 ans, que la starlette, aujourd'hui âgée de 34 ans, apparaissait à quasiment chaque occasion avec son chien dans les bras ou dans un sac de luxe. Au point que Tinkerbell était devenu une star à lui tout seul.

Paris Hilton a annoncé la nouvelle sur son compte Instagram. "Mon cœur est brisé. Je suis tellement triste et dévastée", écrit-elle en légende photo. Ajoutant: "J'ai perdu un membre de ma famille. (…) Nous avons traversé tant de choses ensemble. Je ne peux pas croire qu'elle soit partie." Avant de lancer le hashtag #RIPTinkerbell, repris par des milliers de fans sur le réseau social, et de poster de nombreuses photos d'elle et de sa chienne.

Rest in peace my angel 👼 #RIPTinkerbell

Une photo publiée par Paris Hilton (@parishilton) le

Tinkerbell était un peu la concurrente de Choupette, la chatte de Karl Lagarfeld, qui a empoché l'an dernier pas moins de trois millions d'euros pour ses apparitions dans des publicités. Le chihuahua, lui, avait une garde-robe haute-couture comprenant robes, couronnes, manteaux, mais aussi bijoux en or ou même des diamants. Une panoplie que la bimbo pourra toujours réutiliser pour habiller ses six autres chiens : Peter Pan, Marilyn Monroe, Dole, Bitch, Harajuku, Max et Prince.

Mais face à ce deuil, que les fans de la starlette se rassurent, elle a su reprendre rapidement le dessus face à cette perte. Paris Hilton participait mercredi soir à l'anniversaire de Derek Blasberg, le chroniqueur mondain, notamment du New York Times. 

Lu sur Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !