TikTok et WeChat : Joe Biden décide d’annuler les mesures prises par Donald Trump | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
High-tech
Le logo de l'application TikTok est affiché sur l'écran d'un iPhone avec en fond de drapeau américain le 3 août 2020 à Arlington, en Virginie.
Le logo de l'application TikTok est affiché sur l'écran d'un iPhone avec en fond de drapeau américain le 3 août 2020 à Arlington, en Virginie.
©Olivier DOULIERY / AFP

Données personnelles

TikTok et WeChat : Joe Biden décide d’annuler les mesures prises par Donald Trump

Le président américain Joe Biden a annoncé avoir remplacé les décrets pris par son prédécesseur Donald Trump qui interdisait les plateformes TikTok, WeChat ainsi que huit autres applications. Joe Biden a demandé une large enquête sur les risques posés par les applications détenues par certaines puissances étrangères.

Le président américain Joe Biden a annoncé ce mercredi avoir révoqué et remplacé les décrets pris par Donald Trump sur la question de l’interdiction des plateformes TikTok, WeChat et pour huit autres applications.

Durant son mandat, Donald Trump avait interdit le téléchargement aux Etats-Unis de TikTok et de WeChat, deux applications chinoises qui menaçaient selon lui la « sécurité nationale »

Suite à la révocation des décrets de Donald Trump, Joe Biden a demandé le lancement d’une vaste enquête sur les risques posés par les applications sur Internet détenues par certaines puissances étrangères.

Le nouveau décret vise à identifier toutes les « applications logicielles connectées qui peuvent présenter un risque inacceptable pour la sécurité nationale des Etats-Unis et le peuple américain », y compris « les applications détenues, contrôlées ou gérées par des personnes qui soutiennent les activités militaires ou de renseignement d’un autre pays, ou sont impliquées dans des cyberactivités malveillantes, ou impliquent des applications qui collectent des données personnelles sensibles ».

Ce décret demande au département du Commerce et à d’autres agences fédérales d’élaborer des directives « pour protéger les données personnelles sensibles… y compris les informations personnellement identifiables et les informations génétiques » contre les abus.

Donald Trump affirmait que les applications chinoises posaient des risques pour la sécurité nationale des Etats-Unis. Donald Trump avait d’ailleurs tenté de forcer la vente de TikTok à des investisseurs américains. Il accusait TikTok de récolter des données confidentielles, avant de les partager avec Pékin.

Ces sociétés ont toujours réfuté ces accusations d’espionnage.

Sud-Ouest

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !