Thierry Redler : l'acteur de la série culte "Les Filles d'à côté" est décédé | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
Thierry Redler est décédé à l'âge de 56 ans
Thierry Redler est décédé à l'âge de 56 ans
©Capture / Youtube

Deuil

Thierry Redler : l'acteur de la série culte "Les Filles d'à côté" est décédé

Retrouvé inanimé jeudi par l'un de ses enfants, il est mort dans la nuit de samedi à dimanche à l'âge de 56 ans.

Le comédien français Thierry Redler est décédé samedi, a annoncé sa famille sur Facebook, sans préciser les causes de cette disparition. Âgé de 56 ans et père de cinq enfants, l'un des acteurs stars de la série culte des années 90 Les Filles d'à côté (il incarnait Marc Malloy) avait été retrouvé jeudi inconscient par un de ses enfants à bord du bateau sur lequel il vivait depuis plusieurs mois dans le Vieux-Port de La Rochelle. Selon MyTF1, les secours avaient tenté de réanimer le comédien avant de le transporter à l'hôpital de La Rochelle où il avait été hospitalisé dans un état critique.

"La nouvelle est malheureusement officielle depuis ce matin: Thierry nous a quittés", peut-on lire sur le message. "Nous laisserons cette page ouverte un certain temps pour vous permettre de laisser vos commentaires. (...) Merci de l'avoir aimé comme vous l'avez fait depuis toujours et pensez très fort à ses enfants, et en particulier à sa fille Lou qui a perdu ses 2 parents à 3 ans d'intervalle". Un peu plus tard, le producteur Jean Luc Azoulay a confirmé la nouvelle via Twitter.

 

Après Les filles d'a côté, le comédien avait, comme le rappell MyTF1,  fait d'autres apparitions au théâtre et dans des séries telles que Quai Numéro 1, Sous le Soleil ou encore Une femme d'honneur. Passionné par la télévision et le cinéma, Thierry Redler était également réalisateur.

 

lu sur MyTF1News

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !