The Voice : Nikos Aliagas confirme le départ de Jenifer | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Jenifer devrait se consacrer à sa carrière de chanteuse et à sa famille.
Jenifer devrait se consacrer à sa carrière de chanteuse et à sa famille.
©Reuters

Un second fauteuil libre

The Voice : Nikos Aliagas confirme le départ de Jenifer

Si la chanteuse n'a pour l'heure fait aucune déclaration, son départ du télé-crochet serait dû à un emploi du temps surchargé, entre chanson et cinéma.

C'est officiel ! La rumeur enflait depuis quelques jours, Jenifer quitte bel et bien le télé-crochet musical de TF1, The Voice. "Oui, elle s'en va! Je n'ai pas le droit de le dire, je vais me faire virer , mais oui elle s'en va!", a confirmé Nikos Aliagas dans l'émission "Le Grand Direct des médias", ce lundi matin sur Europe 1. La gagnante de la première édition de la Star Academy ne fera donc pas partie du jury de la saison 5 de l'émission.

En revanche, aucune information n'a encore filtré sur la personne qui qui va prendre la place de Jenifer dans un des fauteuils rouges, mais l'annonce officielle sera faite à la fin de la diffusion de "The Voice Kids", ce vendredi. En attendant, il se murmure que devrait être un homme . Il pourrait s'agir de Garou qui serait intéressé par un retour aux sources. En effet, Nikos a lancé sur Europe 1 : "Qui vous dit que c'est un nouveau juré?" Une chose est sûre, Louis Bertignac, lui aussi, a déjà expliqué qu'il ne reviendrait pas.

Si la chanteuse n'a pour l'heure fait aucune déclaration, son départ de The Voice serait dû à un emploi du temps surchargé. En effet, l'artiste de 32 ans jongle entre la préparation d'un nouvel album et ses envies de cinéma. Mi-septembre, elle affirmait pourtant à Télé-Star "discuter encore" avec la chaîne et la production, concernant son retour en tant que coach.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !